Accueil » A la une » Attentions danger – La Covid-19 amorce un retour en force
A la une Social

Attentions danger – La Covid-19 amorce un retour en force

Les  services  hospitaliers  constatent  une augmentation  des  nouveaux  cas  de  Covid-19.

Les nouveaux cas ont triplé en quinze jours. La Covid-19 retrouve une certaine vitalité.

Il fallait s’y attendre. Avec la levée du port obligatoire du masque sauf dans le transport en commun conjugué à la reprise des lignes internationales, l’épidémie de Covid19 amorce un retour en force. Les chiffres en donnent la preuve. De soixante-trois il y a quinze jours, le nombre de nouveaux cas est passé à cent la semaine passée et deux cent sept au dernier bilan publié hier pour la période du 4 au 10 juin.

Certes, comparés aux chiffres de l’année 2020 à la même période avec des centaines de nouveaux cas au quotidien et une dizaine de décès, il n’y a pas encore le feu mais la vitesse de propagation de l’épidémie est telle que le pic peut être très vite atteint. C’est d’autant plus vrai que l’État vient de lever l’obligation de port de masque sauf dans les transports en commun où personne ne respecte d’ailleurs.

La remontée du nombre de cas a été remarquée après la fête de Pâques et de Pentecôte où un grand rassemblement de gens a été observé un peu partout dans tout le pays. Il va sans dire que le port de masque et les gestes barrières sont désormais de lointains souvenirs. Seuls quelques « froussards» s’y conforment. La majorité se plait dans l’indiscipline générale.

Crescendo

Le nombre de nouveaux cas ira sans nul doute crescendo avec les festivités marquant le 62 eme anniversaire du retour de l’indépendance qui réuniront un nombre important de spectateurs.

La région Analamanga reste l’épicentre de l’épidémie avec deux cent sept nouveaux cas. Suivent Atsinanana ( 24 cas ) et Vakinankaratra ( 16 cas). Pour le moment seules huit régions sont concernées par cette reprise du coronavirus.

Il n’y eut pas de décès en revanche le bilan mentionne l’existence de trois formes graves. Ce qui signifie que le danger est loin d’être écarté et que l’on risque de revivre la période noire de 2020-2021 à l’image de la Chine où le coronavirus est bel et bien revenu dans certaines villes obligeant les autorités chinoises à procéder à des confinements sévères malgré la réticence de la population.

Outre l’abandon des gestes barrières, la campagne de vaccination semble également au point mort. Ce qui favorise certainement le regain d’intensité de l’épidémie.

On est donc loin d’être sorti de l’auberge et si on ne prend pas des mesures dès maintenant, la situation risque se compliquer dans les prochaines semaines.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter