Faits divers

Cybercriminalité – Diffamation autour de l’IEM

Passage au parquet du facebooker Maherilanto Manandafy avant-hier. Poursuivi pour diffamation par le truchement des technologies de l’information et de la communication à travers le réseau social facebook, il a bénéficié d’une mise en liberté provisoire au terme de son audition par le juge d’instruction. Le prévenu s’est attiré les foudres de l’Etat en indiquant dans une de ses publications, que le plaignant aurait vendu au président de la République Andry Nirina Rajoelina le plan de développement Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM). Mardi après-midi, le facebooker a pu regagner son foyer après avoir été entendu, ayant échappé à la prison.
La cybercriminalité, telle qu’elle est prévue dans le code de la communication médiatisée de 2016 est focalisée sur la suppression des peines privatives de liberté. Pour ce qui est de la diffamation au moyen des nouvelles technologies, les peines encourues sont assimilées à celles des médias pour lesquelles des peines alternatives à l’instar d’amendes s’élevant entre un million et six millions d’ariary sont prévues.
Pour Mahery Lanto Manandafy, la date d’audience a été fixée pour le jeudi 20 juin à l’issue de laquelle il sera fixé sur son sort.

1

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Les réseaux sociaux n’ont jamais été ma tasse de thé . Tout ce qui est virtuel va a l’encontre des normes sociales universelles . Emmanuel Macron président Français projette d’interdire l’anonymat justement dans cette lutte contre la cybercriminalité . Ce n’est qu’une mesure de bon sens même si ça va faire hérisser les adeptes du « politiquement incorrect » et les ayatollahs de la liberté d’expression dans sa version perverse . On n’a qu’à voir le forum sur le site de Madagascar-tribune.com pour se faire une idée des psychopathes derrière les pseudos .