Régions

Androy – Des infrastructures mises en place

Des activités de facilitation d’accès à l’eau ont été réalisées à Ambovombe. Ce qui a permis la production de cent vingt mille plants qui ont été mis en terre durant la campagne de cette année. L’existence de pépinières prouve ainsi que la région Androy peut produire des plants.Un point d’eau a été aménagé par la direction régionale de l’Environnement et du développement durable en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et le Fonds Goalwash. Un espace de 700 m2 est, actuellement, aménagé pour accueillir une pépinière ombragée qui assurera la prochaine campagne.

« Le défi consiste à reboiser 3 000 ha de terrain dans l’Androy lors de la prochaine campagne. Les plants permettront de fixer les dunes », précise le représentant du Pnud.
À Namahora, dans la commune d’Antanimora-Sud, des arbustes de « Fantsiolitse » et de «Vara», résistants et appropriés à la nature de la terre, ont été cultivés. À Ambondrombe Andala­tanosy, un barrage a été construit pour l’irrigation des rizières et des plantations.

13