Accueil » Actualités » Football – Cosafa Castle Cup – Les Barea débutent du bon pied
Actualités Sport

Football – Cosafa Castle Cup – Les Barea débutent du bon pied

Première sortie et première victoire pour les Barea version Auguste Raux. L’équipe nationale malgache a disposé de la sélection seychelloise, samedi soir, lors de la première journée de la Cosafa Castle Cup, en Namibie, sur la plus petite des marges. L’unique but de la rencontre a été inscrit par Bela, l’avant-centre d’Elgeco Plus, à la 21e minute de jeu.
Contrairement à ce que l’on pouvait s’y attendre, Auguste Raux a décidé d’aligner ensemble ses deux attaquants de pointe, dans une formation 4-4-2, en l’occurrence Bela et Nônô. Et c’est le premier qui a offert la victoire à Madagascar, qui rebondit de la meilleure des manières après la débâcle, face à la République Démocratique du Congo, il y a une semaine à Mahajanga, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017.
Toujours en parlant du système de jeu malgache, Mika et Ando étaient chargés d’animer l’entrejeu, tandis que Boura et Rinjala, dont le transfert au FC Sion en Suisse est confirmé, étaient placés sur les ailes. Ando de l’Ajesaia, le frère cadet de Bôlida qui a donc pris la place de Dina dans le onze de départ, a d’ailleurs été élu homme du match.

Bonne opération
Dans l’autre rencontre du groupe A, le Zimbabwe et le Swaziland se sont neutralisés. Score final, deux buts partout. De ce fait, la Grande île réalise la bonne opération de cette première journée, puisqu’elle prend seule la tête de la poule, avec trois unités. Suivent le Zimbabwe et le Swaziland, avec chacun un point. Et les Seychelles occupent donc la dernière place avec un zéro pointé.
Lors de la conférence de presse de vendredi, avant le coup d’envoi de la compétition, le sélectionneur malgache avait affiché ses ambitions : « on veut faire mieux que la troisième place de l’énnée dernière, c’est-à-dire atteindre la finale au moins. » Le moins que l’on puisse dire est que c’est en bonne voie, même s’il ne faut pas encore s’enflammer puisque la sélection seychelloise est certainement le maillon faible de ce groupe A. Le véritable défi sera de se défaire du Zimbabwe, lundi, et du Swaziland, mercredi, afin de se qualifier pour les quarts de finale, où la Zambie attend Madagascar.

Haja Lucas Rakotondrazaka