Actualités Culture

Événement – Le centre ville respire au ryhtme du jazz

Entraînant du début jusqu’à la fin. La grande scène de la sixième édition de l’événement « Jazz@tohatohabato » a fédéré les amateurs du genre, ainsi que tous les mélomanes de la capitale dans le centre ville hier après-midi. Comme à son habitude depuis six éditions maintenant, Analakely a été l’antre des jazzmen, le temps d’un concert où mélodie a brillamment rimé avec convivialité et bonne humeur. Le beau temps était au rendez-vous, de même que le public. Que demander de plus pour les artistes venus nombreux pour égayer de leur maîtrise des instruments et surtout de leur talents la grande scène du « Jazz @tohatohabato ».
Après le désormais incontournable concert « Jazz kids », mettant en avant les jeunes talents du jazz malgache, au Tranompoko­non’olona Analakely le 8 juin, ainsi que le « Jazz street », la veille de cette grande scène dans la soirée du 11 juin qui a orné les escaliers d’Antaninarenina de musique, de découvertes et de partage, Fidy Rabearisoa, du comité d’organisation, affirme « D’année en année, cet événement grandit en prestige. Cette année par exemple, on a réussi à convaincre de grands noms de la scène jazz à se joindre à nous pour cette soirée, ce qui est inédit ».
Laissant la part belle à des scènes ouvertes plus qu’enrichissantes pour tous les participants, « Jazz street » a émerveillé les noctambules d’Antaninarenina. 12h30, hier après-midi, c’est littéralement au tour des sommités du jazz national de se retrouver devant ces même marches d’Antaninarenina où la scène est installée. En coulisses, les artistes sont tous aussi impatients de festoyer et de se découvrir au public, que le sont autant les quelques jeunes du « Jazz kids » qui ont été conviés à jouer pour l’occasion. Les festivités ont été ouvertes en fanfare,  et la scène a vu défiler près d’une trentaines de musiciens et de groupes, aussi bien amateurs de jazz que de musique traditionnelle. Allant des jeunes du Jazz Club du Cercle Germano-Malgache à celui de l’Alliance française d’Antananarivo, en passant par des groupes inédits comme le groupe Sam’Se, emmené par Donné Sahondrafinina et jouant la musique du terroir malgache. « En marge de la promotion d’un genre musical aussi particulier qu’est le jazz, c’est un plaisir et un honneur pour nous que de pouvoir jouer les mélodies de notre pays face au public d’aujourd’hui », a-t-il confié.
En outre, les inconditionnels comme Mendrika Rengodona, ainsi que Sammy Andriamanoro ou encore Naivo Andriambelo Group accompagné par Silo ont aussi émerveillé l’auditoire. Pas mal de surprises ont orné la scène, dont la prestation des jeunes du Bandy Baraka de Seta Ramaroson, pour clôturer l’événement. Toujours aussi enchanteur, « Jazz@tohatohabato » donne déjà rendez-vous pour sa septième édition.

A. P. R.