Actualités Culture

Ankorondrano – Le gospel et les cantiques égayent le gymnase couvert

Un rendez-vous musical exceptionnel durant le weekend. La chorale Serafima du FLM Toby Bethesda Ambohibao a convié les amateurs de musique évangélique à se joindre à elle, le temps d’un concert hier après-midi. Un instant musical des plus spirituels, rentrant dans le cadre de la célébration du vingt-cinquième anniversaire de la chorale. Une journée consacrée à l’adoration et à la célébration divine dans toute sa splendeur.
Le concert sobrement intitulé « Mizara fitiavana » a accordé une grande place à une communion particulière entre le public et les groupes conviés à l’occasion. Au-delà de la chorale Serafima qui a ainsi ravi ses fidèles en interprétant les cantiques qui les transcendent, c’est surtout les prestations du God’s Messengers Mess Choir (GMMC) et du chanteur Joseph d’Af qui ont été les grands moments du concert.
Véritables missionnaires de l’évangile depuis un bon bout de temps maintenant, ces derniers ont comblé le public de joie à l’occasion. « Un moment de joie et de communion musicale des plus festifs. On est ravi de l’enthousiasme dont a fait preuve le public pour cet événement », a confié José Christian Rajaofera, chef de chœur de la chorale Serafima d’Ambohibao. La joyeuse troupe du GMMC a, comme à son habitude, brillé par son prestige sur la scène, même si pour l’occasion l’effectif de la chorale a été réduite. Ses chansons comme « Ho anao io », « Satria mino aho » et « Ampianaro aho » ont fait vibrer le gymnase couvert d’Ankorondrano. Joseph d’Af, pour sa part, a tout aussi bien assuré. Fort de cette bonne humeur et de cette humilité qui lui sont propres, Joseph d’Af a charmé l’auditoire avec ses compositions comme « Ny anton’ny hirako », « Novojenao » ou encore « Rahoviana », repris en chœur par tous.

A. P. R.