Accueil » Social » Transport par câble – Le nouveau tracé du téléphérique adopté
Social

Transport par câble – Le nouveau tracé du téléphérique adopté

Le Secretaire d’État chargé des Nouvelles villes et de l’habitat, Gérard Andriamanohisoa a donné de plus amples explications hier.

Les requêtes des Amis du Patrimoine de Madagascar et des catholiques considérées. Les modifications apportées sur le tracé de la ligne orange du transport par câble ont été adoptées au conseil des ministres. Il ne passera pas devant les édifices catholiques. « Ces nouveaux tracés répondent aux recommandations du cahier des charges établi par l’Office national de l’environnement (ONE), en ce qui concerne le permis environnemental. Pour le respect des édifices comme la cathédrale Andohalo, le collège St Michel Amparibe, le collège Esca Antanimena, le passage sur ces édifices n’est plus dans le nouveau tracé. », a déclaré le secrétaire d’État chargé des Nouvelles villes et de l’habitat, Gérard Andriamanohisoa, hier.

Ainsi, les tracés AnosyAmbohijatovo-Soarano sont supprimés du trajet de la ligne orange. La ligne passera directement d’Anosy à Soarano. Puis, elle rejoindra Ankorondrano, Ivandry, Analamahitsy. La ligne se terminera à Ambatobe. Une bretelle sera mise en place entre Soarano et Antanina­renina, un quartier très fréquenté, mais qui n’est traversé par aucun moyen de transport en commun jusqu’à présent.

D’autres modifications sont apportées : la fusion de la Gare Soarano pour le transport par câble et pour le train urbain. Une gare sera également installée sur le terrain de l’ARTEC à Ivandry. Et d’Ivandry, on passera directement au Coliseum d’Analamahitsy, sans passer par la villa Elisabeth. Pour la Gare Coliseum d’Anala­mahitsy vers Ambatobe, il n’y aura pas de changement.

Ce circuit mesure 8,8 kilomètres. Il sera composé de sept gares et de cinquante pylônes. Le trajet durera 34 minutes. « Nous obéissons à des règles strictes, qui sont des règles établies par certains organismes. Pour nous, la priorité c’est la sécurité. Notre mission première c’est d’être capable de transporter des gens d’un point A vers un point B, dans un confort absolu et dans des délais qui sont maîtrisés. », indique Mehdi Caillis, du groupe Poma, à qui la réalisation de ce projet est confiée. Gérard Andriamanohisoa est ambitieux, quant à l’avancement de ce projet. « Nous allons commencer bientôt la construction des gares. », annonce-t-il.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter