Faits divers

Police nationale – Des policiers infracteurs poursuivis

Depuis avril, au moins cinq policiers ont répondu de leurs actes humiliant et violant leurs règles professionnelles. Trois d’entre eux étaient en service au commissariat de la sécurité publique (CSP8) d’Analamahitsy et ont récemment été écroués pour complicité d’évasion d’un prévenu. Un autre a été connu sous ses services au commissariat d’Ikongo. Il a été déféré à Fianarantsoa et jeté en prison pour viol sur deux mineures qui aurait été commis dans la cellule.
Pas plus tard que vendredi 10 mai, vers 13h, trois policiers, toujours du CSP8, ont été pris en flagrant délit d’état d’ivresse sur la voie publique. Sous l’emprise de l’alcool, ils se trouvaient à bord de leur voiture, par la suite, ils ont percuté de plein fouet une voiture de civil. Celui au volant a perdu le contrôle de ses pédales aggravé par une défaillance mécanique, selon le service de l’information de la police Nationale (SICRI), samedi.
Dans ce cas, le directeur général de la police Nationale a pris des mesures sévères à leur encontre vis-à-vis de ces dégâts avilissants qu’ils ont causés. « Le trio a été mis aux arrêts de rigueur, traduit devant le conseil de discipline et censé réparer les dommages », énumère le SICRI comme sanction de ces infracteurs du CSP8.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter