Social

Pauvreté – Le Cardinal interpelle les chrétiens

Le Cardinal Désiré Tsarahazana entouré des politiciens assistant à cet événement.

Les cadres et les professionnels chrétiens catholiques ont leur rôle à jouer dans la vie de la nation. Le Cardinal Désiré Tsarahazana le leur a rappelé.

Être un vrai chrétien. C’est ce que le Cardinal n’a pas arrêté de rappeler dans son discours lors de la célébration du 30e anniversaire du mouvement chrétien des cadres et des professionnels (MCCP). Le Cardinal a honoré de sa présence ce jubilé qui s’est déroulé à l’Ecar Ankadifotsy, samedi. La triste réalité de la société malgache actuelle l’a fait interpeller les chrétiens. Les valeurs communes ne sont plus respectées de nos jours. La volonté de s’entraider a disparu entre les Malgaches. « L’esprit communautaire, le sens du bien commun sont tombés dans les oubliettes. De nombreux exemples peuvent illustrer cette triste réalité : il suffit d’évoquer l’état dégradé des réseaux routiers. De nombreuses routes empruntées autrefois par des véhicules légers ne sont plus utilisables que très difficilement par des véhicules 4×4. Il en est de même pour les nombreux bâtiments publics insalubres, sans entretien, tels que les écoles, les hôpitaux », souligne-t-il. Ces difficultés ne sont pas méconnues par les chrétiens mais ils sont parfois absents là où il faut agir. « Quand nous regardons les réalités dans notre pays, ma question est plus directe : pourquoi sommes-nous si pauvres alors que notre terre est pleine de richesses ? Pourtant le nombre de chrétiens augmente et beaucoup détiennent des postes clefs dans la vie de la Nation », déclare le Cardinal.

Foi et engagement
Ainsi le vent de changement attendu par le peuple ne dépend pas seulement de la volonté politique des dirigeants mais exige aussi une implication des chrétiens. Pour y participer, les chrétiens peuvent faire preuve de leur foi tout en étant du côté des plus faibles dans la société, en se souciant du bien commun, en luttant contre la course à l’argent facile qui engendre la plupart du temps la corruption. Passer à la sensibilisation à l’éducation pour une transformation de la mentalité. « Ces messages ne sont pas nouveaux pour nous membres du MCCP car cela a déjà été souligné lors d’un congrès en 1999. Comme le Cardinal nous a rappelés que la foi doit être en cohérence avec nos engagements. Et c’est ce qui fait d’un chrétien, un vrai chrétien », affirme Père Ravahatra Fridole Norbert, aumônier national. Le mouvement chrétien des cadres et des professionnels regroupe environ cinq cent cinquante membres dans vingt diocèses de Mada­gascar. Ces derniers œuvrent dans différents domaines comme la justice et paix, la santé, le finance et budget, l’environnement.