Region

Législatives – Bataille inattendue à Toliara I

La bataille pour les deux sièges de député à Toliara I semble se jouer entre quatre candidats.

Après une semaine de campagne intense, les favoris vers la victoire finale pour les législatives du 27 mai dans la Cité du soleil commencent à se démarquer pour ravir les deux sièges à pourvoir.
SitenyRandrianasolo­niaiko. candidat de l’IRD semble le mieux loti pour se succéder à lui-même au mandat de député qu’il a déjà gagné en 2013. Selon les observateurs, il jouit toujours et encore d’une popularité, qu’il a su préserver malgré quelques défections au sein de ses rangs, ces derniers temps. Dans cette élection, il est soutenu par le TGV/Mapar, le Toliara Miranga (une association dont il est fondateur), le milieu sportif, et plusieurs associations. Le fait de posséder une chaîne de radio et télévision locale (la Radio-télévision Siteny) constitue un avantage. Ses colistiers, Marcel Eongombelo dit Top et Dédé Tomira, lui
procurent un atout face à ses concurrents.
Le candidat susceptible de contrer la machine Siteny est le maire de la commune urbaine, Jean Rabehaja dit Behaja, lui aussi très apprécié par les Tuléarois car il est considéré comme l’artisan de la métamorphose de la ville.
Mais contre toute attente, parmi les sept candidats en lice, deux d’entre eux semblent perturber les pronostics. L’avocate Elisoa du Tim jouit d’un électorat uni avec les partisans et fidèles de l’ancien président Marc Ravalomanana. Elle peut créer la surprise en gagnant un siège.
L’autre outsider qui perce de plus en plus dans cette élection est le jeune Roméo Ratsimbazafy. Ce candidat indépendant est l’homme qui monte et qui risque de créer une énorme surprise au soir du 27 mai. Cet opérateur économique mène un travail de fourmi sur le terrain sans crier gare.

Francis Ramanantsoa