Sport

Haltérophilie – Championnats de Madagascar – Boeny sacrée meilleure ligue

Fanambinana Tina Michel Randrianjatovo et Ny Hasina Andriamitantsoa Sabrina élus meilleurs athlètes 

Le niveau technique du championnat national à Toamasina est très élevé selon la fédération et ses techniciens. Les Majungais ont dominé les débats.

Nette domination des haltérophiles de Boeny. Cette ligue a raflé quatorze médailles d’or, quatre d’argent et deux de bronze aux championnats de Madagascar ce samedi au centre de la jeunesse et des sports à Toamasina. Analamanga se trouve en deuxième position du tableau des médailles avec dix d’or, sept d’argent et deux de bronze. Et Atsinanana, ligue hôte occupe la troisième place avec trois médailles d’or, cinq d’argent et quatre de bronze. « Nous avons appliqué pour la première fois les nouvelles catégories olympiques modifiées lors de l’assemblée générale de la fédération internationale en novembre 2018 » a précisé le directeur technique national de la fédération malgache d’haltérophilie, Thomas D’Aquin Rakotoarison. La ligue de Boeny a remporté cinq titres chez les seniors dont trois chez les hommes. Tina Fanambinana Michel Randrianjatovo est sacré champion des -73kg. Il a soulevé la barre chargée à 125kg en arraché, 150kg en épaulé jeté et 275kg en total olympique.
Jonnah Willy Lahikina s’offre l’or des -61kg (arraché : 65kg, épaulé jeté : 90kg, total olympique : 155kg) et chez les -55kg, Jean Ricardo Randriarimanana se hisse sur la plus haute marche (A :101kg, EJ :120kg, TO : 221kg). Boeny a décroché deux titres du côté des dames signés respectivement Angelinah Sarah Rakotoarisoa dans la catégorie -55kg (A:65kg, EJ:80kg, TO:145kg) et Mendrikaja Andrianasolo arrache -71kg (A:70kg, EJ:90kg, TO:160kg). La ligue d’Analamanga a pour sa part engrangé trois médailles chez les seniors dont deux chez les hommes. Claudio Fanantenana Randria­navalona, catégorie -81kg, vient de remporter son cinquième titre. Il a réalisé 122kg en arraché, 163kg en épaulé jeté soit 285kg en total olympique.

Défi
Claudio a tenté de battre la meilleure performance en épaulé jeté de 170kg qu’il a réalisé lui-même lors du dernier test du premier regroupement pour les jeux des Îles. Il a proposé la charge à 171kg mais a raté ses trois essais. « Mon objectif est de battre les records à chaque compétition ou test » a mentionné Claudio. Les auteurs des deux autres titres sont Njaka Alain Patrick Andriamanalina catégorie -67kg (A:92kg, EJ:120kg, TO: 212kg) et Sitrakiniaina Randrianan­drasana (A :70kg, EJ:90kg, TO :160kg). Atsinanana a plutôt brillé chez les seniors dames. La ligue hôte a ravi les titres chez les -64kg et -71kg signés respectivement par Harisoa Hery Voary Rafanomezana et Mendrinkaja Andrianasolo. Fanambinana Tina Michel Randrianjatovo de Boeny a été élu meilleur athlète du championnat et Ny Hasina Sabrina Andriamitantsoa de Vakinankaratra chez les filles, tous les deux membres l’équipe nationale en stage en Chine en 2018. Tina Michel a déjà remporté trois autres titres nationaux (2013, 2014, 2017) une médaille d’argent et deux de bronze aux Jeux des îles de la Réunion en 2015 et quatrième place au championnat d’Afrique à Maurice en 2018. C’est son troisième titre national pour Sabrina après 2014 et 2015. Elle a pour sa part obtenu trois médailles d’argent aux derniers Jeux des Îles. Soixante quatre haltérophiles catégories seniors, juniors, cadets, minimes et poussins venant de six ligues ont participé aux championnats. La ligue de Vakinankaratra a été choisie pour abriter la version 2019. « Nous sommes satisfaits des résultats et du niveau technique. La relève est là, le niveau de ces jeunes se rapproche de celui de leurs ainés. Nous pouvons espérer de meilleurs résultats aux Jeux des Îles » a souligné le président de la fédération malgache d’haltérophilie, de musculation et du culturisme, Jean Alex Harinelina Randria­manarivo. Dans le cadre de la coopération bilatérale sino-malgache, treize haltérophiles et un coach vont justement suivre un stage d’un mois en Chine avant les Jeux.