Accueil » Faits divers » Ankazobe – Un jeune battu par quatre militaires
Faits divers

Ankazobe – Un jeune battu par quatre militaires

Une bavure militaire a été signalée à Ankazobe Vonizongo, le jeudi 7 avril. Un jeune de 25 ans a sauvagement été agressé par quatre éléments de l’Armée. Il est toujours à l’hôpital avec le visage enflé et des hématomes au cou. Son pronostic vital serait engagé. La gendarmerie est informée de ce qui s’est passé, mais attend une plainte pour pouvoir ouvrir une enquête.

Des civils ont été témoins de la scène de barbarie. Il était environ 6h45, les soldats à bord de leur 4×4 ont appelé le jeune homme qui était dans son commerce. Ils l’ont contraint à monter dans leur véhicule dès qu’il s’est approché.

Ils l’ont menotté et conduit vers un endroit près de la caserne de la gendarmerie. Là-bas, ils l’ont roué de coups. Ils l’ont ensuite amené à Ampatsakana, dans un site clôturé où ils continuaient à le frapper. Ils ont menacé avec leurs armes pour écarter ceux qui les regardaient. Ils ont enlevé les menottes et abandonné leur victime assommée.

Le blessé s’est efforcé de ramper dès qu’il a repris connaissance. Il a demandé de l’aide à un riverain qui, à son tour, a prévenu sa famille.

Avant cette violence dont la cause reste pour le moment inexpliquée, les militaires buvaient dans un bar où ils ont déjà cherché la bagarre. Le barman les a expulsés.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter