Social

Volontariat – Des jeunes issus de la diaspora malgache s’engagent

Échanges et partages. Les jeunes issus de cinq communes aux alentours de la capitale vont bénéficier d’échanges et de partages par le biais du programme « Loharano ». Durant trois mois, Les partages vont s’effectuer par le biais de quinze jeunes issus de la diaspora malgache de cinq pays.

« Les quinze jeunes vont se dispatchés sur cinq communes rurales à savoir Manjakan­driana, Sambaina, Carion, Mantasoa et Talatanivolonondry. Les jeunes volontaires vont échanger et partager leurs acquis sur quelques domaines dont le domaine de la santé, de l’éducation, dans la construction d’infrastructure rurale et également l’éducation des jeunes » explique une responsable.

Chaque commune va accueillir les volontaires et va élaborer des mini projets locaux taillés selon leurs besoins. Les jeunes de la diaspora sélectionnés sont issus de cinq pays dont la France, la région de Benelux c’est-à-dire de Belgique, Pays bas, Luxembourg, de la Suisse, les Etats-Unis et le Canada. Ces jeunes vont partager leurs connaissances après une induction linguistique de une semaine dès leurs arrivé dans la capitale.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Il est inconcevable qu’un tel projet aussi symbolique revêt un aspect aussi sectaire et centralisé . Une dimension nationale serait plus crédible aux yeux des observateurs avertis . Madagascar désolé n’est pas l’Imerina . Ces jeunes n’ont pas à opter pour un conformisme ni de convenance quelconque . Accepter de vivre les contrastes du pays profond aurait plus de retombées sympathiques . En tous cas la ministre de la communication ne doit pas donner chaque jour cette image de personnage clivant.