Social

Soins – Le scanner à HJRA en panne

L’hôpital HJRA est la destination de choix des patients désirant faire un scanner.

Les patients enjoints de faire du scanner à l’hôpital HJRA font face à un dysfonctionnement matériel. La maintenance de l’appareil en panne continue.

La santé en l’air. « Les responsables décideurs connaissent déjà l’interruption du fonctionnement du scanner ici à HJRA. Auparavant, les pannes sont résolues sous deux jours. L’appareil est saturé en raison du nombre de patients pour lequel il est utilisé », informe un agent du service de l’imagerie médicale de l’hôpital le 12 avril. Beaucoup de patients internes doivent pourtant faire un scanner.

« Jusque-là les urgences externes sont privilégiées à l’instar des accidentés où le scanner est l’étape primordiale pour détecter les dégradations internes de la santé », affirme un accompagnateur d’un malade qui doit impérativement passer son scanner. « En cas de résultat non-fiable en raison du matériel défectueux, un remboursement du frais de scanner est toutefois opéré, malgré les interventions nécessaires urgentes », rassure une responsable jointe au téléphone. Le scanner est d’une utilité inéluctable pour les patients censés passer au stade d’une opération chirurgicale. « Il ne s’agit pas de la première panne, mais d’un problème qui devait requérir une solution durable depuis longtemps. La mésaventure que j’ai connue remonte à une journée où il m’a fallu attendre vers 17 heures pour faire le scanner. Le matériel n’a pu être réparé qu’à cette heure-là », témoigne un patient sur place. Apparemment, les malades doivent patienter ou se rendre vers un établissement hospitalier privé.

La survie en jeu
Le personnel médical à HJRA conseille aux patients de faire le scanner dans d’autres hôpitaux, des cliniques privées pour la plupart. « Lors d’un scanner effectué au sein d’un autre centre médical, le résultat m’a mis dans un état critique. Le médecin m’a informé d’une opération urgente à faire. Je me suis résolu à revenir au sein d’un hôpital public pour me rassurer de mon état de santé. Le résultat du scanner m’a nouvellement renseigné de l’inutilité de l’intervention chirurgicale », confie une mère de famille qui préfère faire confiance au service public de la santé. Le scanner coûte à partir de 290 000 ariary au sein des établissements sanitaires privés. Selon un médecin spécialiste travaillant dans une clinique privée, « le coût du scanner varie selon qu’il soit accompagné de médicaments ou pas ». L’hôpital HJRA est la première destination des malades en quête de soins. Pour les malades externes, faire le scanner à HJRA est recommandé par les médecins traitants. Le coût d’exploitation d’un appareil doit être revu de près, car une panne peut faire risquer la vie à plusieurs patients qui font encore confiance aux hôpitaux publics.