Sport

Football – CAN 2019 – Un groupe abordable pour Madagascar

Charles Andriamanitsinoro et Sadio Mane, lors du match retour contre le Sénégal à Thiès.

Le tirage au sort de la CAN 2019 a été effectué hier soir, au Caire (Egypte). Madagascar évoluera dans la poule B, en compagnie du Nigéria, de la Guinée et du Burundi.

Tirage plutôt clément. Les Barea évolueront dans le groupe B, pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.
Ils ont hérité du Nigéria, de la Guinée et du Burundi comme adversaires, à l’issue du tirage au sort d’hier soir, au Caire (Égypte). La dernière affiche entre la Grande île et le Nigéria remonte à août 2011, avec une victoire des Nigérians à la clé, deux buts à zéro, au stade de Mahamasina.

Un succès laborieux cependant, sachant que les Barea ont farouchement résisté à leurs vis-à-vis. Quelques mois auparavant, ils avaient croisé le fer avec la Guinée, toujours à Maha­masina. La rencontre s’était conclue sur un résultat de parité, un but partout.

Les clubs malgaches ont également donné du fil à retordre aux équipes nigérianes, dans le temps, à savoir l’AC Sotema face au Bendel Insurance, en Coupe des clubs champions (ndlr : actuellement dénommée Ligue des Champions de la CAF), et le BFV face au Bendel United, en Coupe des vainqueurs de coupe (ndlr : actuellement dénommée Coupe de la CAF). Idem pour le BTM FC qui s’est battu jusqu’au bout, avant de s’incliner aux tirs au but face au Vital’O du Burundi en 1992 gagnant 2 à 0 à Mahama­sina après avoir perdu sur le même score à Bujumbura.

Chance de qualification
Tout cela pour dire que les formations malgaches peuvent bien rivaliser avec les équipes de ces nations.
Aujourd’hui, les Super Eagles se présentent comme les favoris de ce groupe B. 42e au FIFA rankings, le Nigéria truste la troisième place au niveau africain. Derrière, la Guinée occupe la 68ème position et le Burundi la 136e. Madagascar se trouve au milieu, au 107e rang.

Cette 32e édition de la CAN sera donc la première à vingt-quatre équipes. Elle s’étalera du 21 juin au 19 juillet. Comme lors des éliminatoires, les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la suite de la compétition, à l’issue de la phase de poule. Les quatre meilleurs troisièmes les rejoindront en huitièmes de finale, qui marquera le début de la phase à élimination directe.

Un format qui augmente la chance de qualification des Barea.