Faits divers

Ambohimangakely – Une explosion fait un mort et deux blessés

L’atelier théâtre de ce mortel accident de travail  se trouve à Ambohimangakely.

La roue d’un engin de travaux publics a explosé dans l’atelier d’une entreprise. Un mécanicien a trouvé la mort et deux autres employés ont été admis à l’hôpital.

Explosion dramatique à Ambohimanga-kely. Avant-hier en début d’après-midi, un accident de travail a fait un mort et deux blessés dans un atelier de réparation d’engins de travaux publics. Le défunt ainsi que les deux rescapés travaillaient pour le compte  d’une entreprise.

De source auprès de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Ambohimangakely, les trois malheureux étaient en train d’installer l’une des roues d’une niveleuse lorsque le pire s’est produit aux alentours de midi et demi. D’après les informations communiquées, la roue réparée était gonflée lorsque les trois réparateurs ont essayé d’enfoncer à coups de massue sur la jante le cercle de fixation.

Au moment où ils s’y attendaient le moins, le cercle s’est arraché brusquement pour se projeter sur eux. Touché en pleine tête, un mécanicien âgé de quarante-deux ans a été tué sur le coup. L’un de ses compagnons d’infortune s’en était en revanche sorti avec une fracture de la jambe. L’état du troisième rescapé est en revanche moins réoccupant.

Les blessés ont été d’emblée évacués au service des urgences de l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona. Ils sont hors de danger de source hospitalière.

Imprudence
Le quadragénaire qui n’a pas survécu habitait à Ambohimanarina. Après constat des enquêteurs auprès de la gendarmerie nationale à Ambohimangakely, la famille a récupéré le corps. Le défunt était méconnaissable après l’accident. Le cercle métallique lui a fendu le crâne avant qu’il ne frappe les deux survivants. Au moment des faits, une assourdissante explosion a fait trembler l’atelier où ils se trouvaient.

Pour les membres du personnel de l’entreprise, un tel drame est le premier qu’ils n’aient jamais connu.
Changer la roue d’un engin est une tâche à laquelle le défunt mécanicien et ses aides sont habitués mais cette fois-ci, ils ont commis l’irréparable en assénant de violents coups de massue à une roue gonflée, qui apparemment frôlait ses limites. L’accident s’est du coup produit sans signes avant-coureurs.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter