Social

Alimentation – Fermeture de gargotes et de snack

L’Agence de contrôle sanitaire des qualités des denrées alimentaires (ACSQDA) passe à l’action. Elle a fermé quatre gargotes et un snack à Antanana­rivo, depuis le début de cette année. Ces gargotes n’ont pas respecté les règles d’ouverture de lieu de restauration, en termes de matériel, de milieu, de main d’œuvre, de méthode et de management. «On a vu des rats dans ce snack qu’on a fermé », informe une source auprès de l’Acsqda, hier. Ces lieux de restauration se trouvent à Antananarivo, à savoir, au troisième arrondissement de la ville d’Antananarivo, à Sabotsy Namehana et à Ambohidratrimo.

Les gargotes et les snacks pullulent. L’ACSQDA en compte sept mille sur tout le territoire, en 2017. Pour prévenir les intoxications alimentaires, ce département du ministère de la Santé publique opère des sensibilisations auprès de ces établissements alimentaires et effectue des suivis ponctuels. Mais il n’y a que deux inspecteurs de l’hygiène pour chaque région, sauf dans la région d’Anala­manga où il y en a seize en fonction.