NATATION – VIVE L’AVENIR - Un record et une meilleure performance actualisés


Nouveau record. Les nageuses du Managing ont actualisé leur propre record national en relais 50m quatre nages ce samedi, lors de la onzième édition du «Vive l’avenir» organisé par le club Saint-Michel. L’équipe, composée de Ty Anah, Finaritra, Antsa et Estellah, a bouclé l’épreuve en 2 :14 :48, à l’Académie nationale des sports, à Ampefiloha, contre 2 :21 :19 effectué par Antsa, Aitra, Mbola et Samantha, en mars 2019. Le nageur de Ste Jeanne d’Arc, Tendry Tiavina Rakotobe qui vient d’actualiser la meilleure performance en 100m quatre nages il y a une semaine, a encore brillé ce dimanche, en réalisant la MP du 50m dos, catégorie des 14 ans. Tendry a parcouru la distance en 00 :30 :25 contre l’ancien temps, 00 :30 :58 de Lalanomena Andrianirina de l’Esca, effectué en 2013. Le club St Michel a, pour sa part, raflé presque tous les trophées individuels. Celui du meilleur nageur catégorie des 13 ans et moins garçons a été ravi par Daniel Randrianarisoa. Il a engrangé six médailles d’or. Chez les filles, le trophée est revenu à Marie Ange Praxas Andrianaho. Sans suspense, l’ancienne pensionnaire du centre de la Fina en Thaïlande, Holy Antsa Rabejaona du Managing, a décroché le trophée de la meilleure nageuse des plus de 14 ans. Le club d’Amparibe a également remporté le trophée du meilleur coach et celui des meilleurs relais en remportant six courses sur huit. Cette édition 2023 du « Vive l’avenir » a été aussi marquée par la tenue des courses nocturnes samedi. «L’objectif est que les nageurs puissent s’habituer à faire des courses nocturnes comme aux finales des grandes compétitions internationales», explique le responsable technique de St Michel, Aimé Ranaivo. La compétition qui servira de préparation aux championnats nationaux prévus à la mi-avril à Toamasina, a réuni deux cent cinquante cinq nageurs issus de quinze clubs d’Analamanga, Atsinanana, Boeny, Vakinankaratra et Alaotra- Mangoro.
Plus récente Plus ancienne