Social

Réinsertion sociale – Dix femmes handicapées intégrées dans des entreprises

Les entreprises commencent à embaucher les femmes handicapées. Dix d’entre elles travaillent actuellement comme opératrices de saisie, dans la cartographie ou femme de ménage selon Fela Razafinjato, présidente de l’association des femmes handicapées de Madagascar, hier lors de la célébration de la journée des droits des femmes  pour l’association au Live Hôtel 67 ha. « L’année dernière, nous avons signé une convention avec le groupement des femmes entrepreneures (GEFM). Dix femmes handicapées ont été recrutées dans les entreprises regroupées dans GEFM. Au mois de février, nous avons également  signé  un accord avec Entreprendre au féminin  Boeny, Entreprendre au féminin océan indien-Boeny et le groupement des établissements privés à Mahajanga sur l’employabilité des femmes handicapées. Nous pouvons dire que d’autres femmes seront recrutées d’ici trois mois car ils l’ont promis », explique-t-elle. Les femmes handicapées sont considérées dans le milieu du travail mais leur droit est loin d’être respecté en termes de santé sexuelle. « Je pourrais dire qu’il existe plusieurs améliorations par rapport aux cinq années précédentes sur la place des femmes dans la société. Néanmoins bon nombre de personnes ont de fausses idées. Cela consiste la santé sexuelle. La société pense que nous n’avons pas d’envie sexuelle. Nous ne pouvons pas être une épouse et une mère. D’autres pensent aussi que  le handicap est contagieux. Nous réclamons la justice et non l’égalité puisqu’il existe un très grand écart entre une personne normale et une personne handicapée. Nous réclamons d’abord l’équité avant l’égalité », enchaîne-t-elle.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter