Accueil » A la une » Football – Can 2021 : La FMF balaye le spectre d’un forfait
A la une Sport

Football – Can 2021 : La FMF balaye le spectre d’un forfait

Les Barera ne déclareront pas forfait pour les matches contre la Côte d’Ivoire.

Plusieurs clubs où évoluent les internationaux malgaches et ivoiriens, sont touchés par la pandémie de coronavirus. Les effectifs risquent d’être réduits pour les prochains matches.

On disputera bel et bien les deux matches vu que la CAF maintient son calendrier. Peu importe ce qu’il se passe, on se tient prêt, a-t-on annoncé à Isoraka, hier.

La Fédération Malgache de Football vient ainsi balayer le spectre d’un forfait des Barea, pour les deux prochaines journées des éliminatoires de la CAN 2021. Mais quel visage la sélection affichera-t-elle le moment venu ? « That is the question », comme les Britanniques ont l’habitude de dire.

Nicolas Dupuis souligne qu’il « espère que l’équité sportive pourra être préservée et que chaque équipe pourra compter sur tout son effectif ». Les propos du technicien français évoquent la réticence de certains clubs européens à libérer leurs joueurs. Et les deux pays sont concernés.

Côté Madagascar, le Sportif Charleroi de Belgique refuse de laisser partir Marco Ilaimaharitra. Linfield a sus­pendu ses entraînements pour deux semaines. On ignore encore la position de la formation nord-irlandaise concernant Hery Bastien.

Aux Etats-Unis, Minne­sota United, où Romain Métanire évolue, a maintenu sa prochaine rencontre. Or, cinq cas ont été confirmés dans l’État du Minnesota et le risque d’exposition ne cesse d’augmenter.

Mise en quarantaine

Sans oublier que le président Donald Trump vient d’interdire les vols en provenance d’Europe pour une durée de trente jours. Et donc, si le latéral quitte le territoire américain pour rejoindre l’équipe nationale, il lui sera difficile d’y revenir par la suite. Pour sa part, la Côte d’Ivoire retient aussi son souffle, à propos de Nicolas Pepe qui joue en Angleterre. En effet, Arsenal a mis en quarantaine tous ses éléments pour quinze jours. Et encore, outre son attaquant vedette, les Éléphants risquent aussi d’être privés de plusieurs pièces maîtresses en provenance d’Europe.

Les avis divergent par rapport à la pandémie actuelle. Certains préfèrent poursuivre les différentes compétitions, à l’image de la CAF. D’autres demandent une suspension ou un report, à l’instar de la Confédération Sud-Américaine ou encore de la FIFpro, la fédération internationale des joueurs professionnels.

Et l’aspect professionnel de la chose pourrait bien l’emporter sur le devoir national. À titre d’exemple, quand l’employeur impose une quarantaine de deux semaines comme à Arsenal, tout le monde doit s’y plier, avec le risque de rater la prochaine période FIFA du 23 au 31 mars.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter