A la une Actualités

"Des cas de violations graves de droits humains relevés à Antsakabary", selon la CNIDH

L’affaire Antsakabary n’est pas close. Le premier tweet de la commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) risque d’avoir des éclaboussures. En effet, une équipe de cette entité chargée de la défense des droits de l’Homme s’est déplacée dans ces localités de Befandriana Nord la semaine dernière pour mener des investigations. Au cours de cette mission, l’équipe a « relevé des cas de violations graves des droits humains« .

Les faits d’Antsakabary découlent d’un vol de canard qui s’est soldé par une vindicte populaire contre deux policiers, accusés par les habitants de « racket ». En réaction, une quarantaine d’éléments des Forces d’intervention de la police nationale (FIP) ont été dépêchés sur les lieux pour « appréhender les coupables » du lynchage. Une mission qui, à en croire les informations, se serait terminée en « expédition punitive », ayant conduit à l’incendie de cinq villages.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter