Accueil » A la une » Promotion Fanasina – Domoina Randrianarivo, major des majors
A la une Social

Promotion Fanasina – Domoina Randrianarivo, major des majors

Domoina  Randrianarivo  est  un  nom  qui  n’est  plus  nouveau dans  le  monde  du  journalisme  international.

Domoina Randrianarivo, une journaliste qui a fait ses débuts à l’Express de Madagascar brille dans ses études. Elle est major des majors.

Une réussite bien méritée. Domoina Randrianarivo, une jeune journaliste de 26 ans, s’est démarquée lors de la sortie de promotion des diplômés en Master 2, de l’université ACEEM, au centre de conférence international à Ivato, hier. Elle est le major de la filière Communication, et major des majors de la promotion Fanasina. « Les majors de chaque filière ont participé à une épreuve de culture générale. C’est moi qui ai remporté la première place du concours », raconte-t-elle, encore émoustillée par ses prouesses.

Domoina Randrianarivo est journaliste de Aye Aye Productions, une société de production audiovisuelle basée à Madagascar. Ses reportages sont diffusés dans les journaux de TV5 Monde, d’Africanews, d’Agence France-Presse, entre autres. Elle joue dans les cours des grands et exerce avec passion, le métier dont elle a rêvé depuis son enfance. « J’ai toujours voulu devenir journaliste. C’est un métier qui nous offre des occasions de voyager, de côtoyer différentes personnalités, de donner la parole à la grande masse, mais surtout, de participer à la vie de la nation », enchaîne-t-elle. Son père, Njaka Randria­narivo, journaliste, lui a probablement transmis la passion de ce métier.

Domoina Randrianarivo a fait ses premiers pas dans le journalisme à l’Express de Madagascar où elle a été stagiaire, pendant trois mois. « Les bases du journalisme, c’est chez l’Express de Madagascar que je les ai apprises. Car pour devenir journaliste, il faut apprendre à rédiger des articles », indique-t-elle. Elle se souvient encore de ses échanges sur le journalisme avec Sylvain Ranjalahy, actuel directeur de la Publication, au moment de son stage, pour l’obtention d’une licence en Communication. « Sylvain Ranjalahy m’a beaucoup appris sur le journalisme. Cela m’a aidée à obtenir une mention Très bien en licence », enchaîne-t-elle.

Les débuts n’étaient pas faciles pour elle qui enchainait études et travail. « Lors de mon tout premier reportage seule, j’ai été en pleurs. J’ai même failli abandonner car j’ai trouvé le métier très difficile. Je devais enregistrer les émotions de mes inter-lo­cuteurs, mais je n’arrivais pas à le faire », se souvient-elle.

Domoina Randrianarivo n’a pas renoncé à sa passion. Cela fait deux ans qu’elle travaille comme journaliste de Aye Aye Productions et qu’elle réalise des reportages pour les médias étrangers. Les études ne s’arrêtent pas là pour Domoina Randrianarivo. « Je souhaite enrichir mes connaissances et suivre des formations. Mon objectif, c’est d’améliorer l’image du journalisme. Mes ambitions, c’est de travailler au siège des médias internationaux ou de créer ma propre société de production », conclut-elle

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi