Faits divers

HJRA Ampefiloha – L’hôpital dément une fille ressuscitée à la morgue

« Fact-checking ». « Une fille au service de réanimation de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), déclarée morte par des stagiaires, aurait été transférée à la morgue mardi où elle ressusciterait vers minuit ». C’est une publication qui a fait le tour de facebook, depuis hier.

Selon l’auteur du post, « une amie tombait malade hier matin. Elle disait qu’elle allait sortir alors qu’elle ne se sentait pas bien. Puis, elle n’a plus répondu aux messages sur facebook et est devenue injoignable au téléphone…Ce jour (ndlr : hier), elle est retrouvée vivante, mais très fatiguée. On l’avait amenée à l’HJRA la nuit. Elle a été reçue à la réanimation. Ce sont des stagiaires qui ont veillé sur elle. Ils ont cru qu’elle était morte, et l’ont envoyée à la morgue. Minuit, elle s’est réveillée et débarrassée du drap avec lequel elle a été couverte. Alerté, le gardien l’a aidée à sortir ».

« Nous ne savons pas qui décide qu’un patient va être transféré à la morgue ou qu’on devrait encore continuer sa réanimation », commente ce facebooker en interpellant l’Etat face à ce genre de situation.

Après avoir vérifié cette information auprès de toutes les sources concernées, notamment à l’hôpital mis en cause, toute cette histoire n’est pas fondée. « Nous attendons que la fille et sa famille dont l’auteur de la publication parle, ainsi que lui-même, viennent se manifester à l’HJRA pour la prouver », raconte une des responsables de l’établissement.