Actualités Culture

Piment café – Des retrouvailles en toute intimité avec Nanie

Familial, c’est dans cet ordre que l’ambiance au Piment Café de Behoririka a été conduite vendredi. Envoutés par cette voix enchanteresse de la chanteuse de « Hir’Aina », ceux qui n’ont pu se permettre d’acheter le fameux ticket du Carlton dernièrement, se sont bien rattrapés au Piment Café vendredi. Certes moins clinquante, mais toute aussi chaleureuse, la soirée a été plus qu’un succès, tellement certains inconditionnels étaient impatients de se retrouver avec Nanie pour quelques heures de communion. C’est donc le temps d’un vendredi soir pluvieux qu’elle s’est redécouverte devant un public plus intime et plus proche, limite sa petite famille.
Entamant le cabaret avec « Toy ilay voalohany foana » tout simplement vêtue, sans strass ni paillette, la chanteuse se plaît à surfer sur les rythmes acoustiques de ses compagnons musiciens. Sur des titres comme « Tanàna Tiako » ou encore « Mpivahiny », la diva ravit et enchante ses suiveurs. Sur ces morceaux intemporels, le public suit en chœur pour ne laisser presque aucune seconde à la chanteuse de reprendre le micro. « Cela m’enchante toujours d’être aussi proche de vous », clame la chanteuse entre deux morceaux tout en rassurant son public que la célébration de ce quart de siècle de scène continuera de plus belle dans les provinces à savoir Mahajanga, Toamasina et Antsirabe

H.R