FORMATION CYCLONIQUE - La partie Nord-Est exposée à un risque élevé


Les conditions seront plus favorables aux activités cycloniques la semaine prochaine. Le risque est faible pour cette semaine. Les risques d’activités cycloniques seraient plus élevés entre le 16 et le 22 janvier, selon le bulletin de prévisions intra-saisonnières de la météo, hier. Près de dix-neuf districts, dont certains en partie se situent dans la partie Nord-Est et Sud-Est du pays, seront les plus exposés par les perturbations cycloniques près de Madagascar la semaine prochaine. Il s’agit des districts de Vohémar, Sambava, Antalaha, Maroantsetra, Mananara Avaratra, Sainte- Marie, Soanierana Ivongo, Fenoarivo Atsinanana, Vavatenina, Toamasina, Vohibinany, Vatomandry, Antanambao Manampotsy, Mahanoro, Nosy Varika, Mananjary et Manakara. Comme il a été annoncé en début de semaine, les mises à jour confirment par rapport aux prévisions des perturbations cycloniques qui pourraient être favorables à son développement. « La situation cyclonique mérite d’être surveillée de très près », a été indiqué dans ce bulletin. Néanmoins, les prévisions dans ce bulletin indiquent qu’il n’y a pas encore de risque d’activité cyclonique à Madagascar même si une perturbation cyclonique pourrait évoluer dans l’Océan Indien. Aucun risque cette semaine Par rapport à la perturbation dans le bassin de l’océan Indien, d’autres sites de météo, comme le cycloneoi.com, indiquent un faible risque de formation d’une tempête tropicale, le risque se situe entre 10% à 30% pour les cinq prochains jours. Selon le site, deux zones de cyclogenèse potentielle sont sous surveillance dans notre bassin, comme indiqué par Météo France. En effet, entre l’Est-Sud-Est de Diégo Garcia, Météo France évalue le risque d'évolution en tempête tropicale comme faible pour ces 5 prochains jours. Et Entre Agalega et Diégo Garcia, Météo France évalue le risque d'évolution en tempête tropicale comme faible lundi, puis devenant modéré à partir de mardi. « À ce stade, c'est cette zone de possible future cyclogenèse qui semble avoir le plus de potentiel pour une évolution jusqu'au stade de tempête tropicale en cours de semaine prochaine », peut-t-on lire dans la publication. Comme pour la météo de Madagascar, le site s’accorde à dire qu’il n’y a pas danger pour les terres habitées dans les prochains jours.  
Plus récente Plus ancienne