Accueil » A la une » Football – Mondial : Les Barea retombent dans leurs travers
A la une Sport

Football – Mondial : Les Barea retombent dans leurs travers

Les Barea sont définitivement éliminés de la course aux barrages.

Quatrième défaite de Madagascar en cinq matchs, dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. La Grande ile s’est inclinée devant le Bénin, hier à Cotonou.

Clap de fin pour les Barea. Ils se sont inclinés sur le score de deux buts à zéro devant les Écureuils du Bénin, hier soir à Cotonou. Ce revers enterre définitivement leur chance de qualification pour les barrages, dans ces éliminatoires du Mondial 2022.

Une journée frustrante. Ainsi peut-on décrire ce jeudi 11 novembre. Avant même le coup d’envoi, un fait contrariant est survenu. L’hymne national malgache a été interrompu par le responsable local. Un véritable manque de respect.

Néanmoins, les Barea ne se sont pas laissé déconcentrer pour autant. Pour preuve, ils se sont procuré deux grosses occasions en début de match. Métanire à la 2e minute, qui a manqué le cadre à bout portant ; et Njiva à la 23e, dont la frappe a été déviée du bout des doigts par le portier adverse. Ces deux opportunités ont masqué les difficultés de la Grande ile. En effet, elle a été acculée dans son camp durant la majeure partie de cette première période.

Douteux

Longtemps, la domination en termes de possession de balle fut stérile pour les Écureuils. Ils ont finalement été récompensés à l’approche de la pause. Une frappe à ras de terre de Dossou face à une défense malgache attentiste (43e , 1-0). Il s’agissait du premier tir cadré béninois.

En fin de seconde période, Mounié doublera la mise sur une contre-attaque (78e ). Entre temps, Éric Rabesan­dratana a joué son va-tout pour essayer de renverser la situation. Le sélectionneur malgache a envoyé sur la pelouse Hakim, Dorian, Arnaud, Amada et Gladyson. Madagascar est ainsi passé en 4-4-2, puis même en 3-4-3.

Cependant, les changements de schéma tactique n’ont pas apporté le résultat escompté. Les Barea ne sont jamais arrivés à trouver la faille. De plus, ils n’ont pas été aidés par les décisions de M. Gassama.

Le Gambien s’est de nouveau illustré par un arbitrage douteux. En témoigne, par exemple, son laxisme devant les provocations et les fautes à répétition de D’Almeida. Ce qui rappelle forcément sa prestation d’avril 2018, quand il avait accordé trois penalties en faveur de l’adversaire de Fosa Juniors en Coupe de la CAF.

7 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Salama namako ô
    Inona no efa nolazaiko? AZA MANONONFY HO’A. TENA TSY MAHAY NAMA A, NA NY MPANAZATRA NA NY MPILALAO. GESTE FOTSINY NO BEFA SADY KELY AINA NO TSY MISY ATI-DOHA.
    REHEFA MBA TENENINA TOY IZANY DIA MBA MANANA AMBOPO MIEZAKA.
    FIGURANT FOTSINY NY BAREA ISAKY NY MANDEHA ZAO. SA ….FANDRAISANA ANJARA NO TENA ZAVA-DEHIBE?
    FO SPAORO RY NAMAKO O

  • Alors, on fait quoi ? On continue à mettre la quasi totalité de notre argent en direction de la Jeunesse et des Sports sur un seul sport (le football) avec lequel il nous sera très dur, voire impossible d’avoir des résultats internationaux, ou bien ne faudrait-il pas cibler des jeunes espoirs talentueux dans certains sports individuels, en vue des faire des podiums mondiaux ??? La vraie question pour notre pays est là …

    • Le névrosé et ses idées fixes continue à polluer le débat sur la contre-performance des Baréa . On ne s’attarde pas avec un tel ignare inculte qui a une dent contre le foot . Déjà ces raccourcis sont pitoyables . On voit bien son niveau intellectuel avec ses suffisances notoires sur le sport en général . Circule pauvre C… il n’y a rien à voir! Et on se soigne quand on radote autant…

      • Un cerveau, cela sert à observer, analyser, comprendre, proposer et décider. Mais voilà, certains, à la place du cerveau, ont des addictions genre une bouteille d’alcool, un pétard de cannabis …ou encore un ballon de foot. Et avec un ballon de foot à la place du cerveau, difficile d’aller plus loin qu’insulter les gens avec lesquels on n’est pas d’accord !!! Le foot international demande des moyens que nous n’avons pas. Point barre !!! Alors soit on persiste , sur le dos de notre jeunesse, soit on change de paradigme (si vous savez ce que cela veut dire … pas sûr !). Et on permet à notre jeunesse, à notre pays , d’être présent ailleurs sur le plan international. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Mais pour comprendre ça, il y a besoin d’un cerveau … d’un vrai !!

        • Il est vexé l’espèce d’enfoiré merdeux ! Déjà qu’il arrête de fumer les mauvaises herbes . Changer de paradigme ( vrai sens littéraire) au gré de ses complexes sur le sport roi est le propres des individus décérébrés. On imagine bien son QI d’un cul-terreux à la lueur de ces raisonnements traduisant une débilité mentale profonde . De toute façon il ne représente avec que lui-même avec ces délires enivrants face à l’engouement populaire mondial pour le foot . Tout ce qu’il sort c’est de la mauvaise note d’harlequins pour les disciplines sportives individuelles !Cause toujours … tu m’intéresses !

          • Quand on refuse la vérité c’est que l’on est un imbécile. Le foot de haut niveau est magnifique à regarder, comme tous les sports (je regarde le foot régulièrement). Ensuite il y a des sports qui demandent plus de pognons que d’autres pour atteindre ce haut niveau. Notre pays n’a pas les moyens, et ça c’est la vérité: la preuve on perd face au Bénin, tout petit pays en voie de développement comme nous. Et eux aussi , ils n’iront pas loin !!! En attendant, notre jeunesse n’a personne pour s’identifier à elle. Le choix devient la misère et la délinquance. Des résultats olympiques plus faciles à obtenir dans certains sports permettraient à notre jeunesse de s’identifier et se battre pour imiter les champions. Pour finir, je vais faire comme vous: l’insulte: vous êtes un GROS IMBECILES, qui faites honte à votre pays !!! Allez vous faire voir … chez les Grecs hé hé !!!