Accueil » Régions » Port de Mahajanga – Un matériel de désincarcération à dédouaner
Régions

Port de Mahajanga – Un matériel de désincarcération à dédouaner

Le Service Incendie Secours de Mahajanga est aidé par son homologue alsacien. En attendant son dédouanement, il pourra utiliser un appareil de désincarcération.

Dans le cadre de la coopération entre la région Hochfelden (Alsace) et la ville de Mahajanga, laquelle dure depuis vingt ans, une délégation du Service Incendie Secours, ou SIS, s’est rendue dans la Cité des Fleurs du 28 octobre au 8 novembre dernier.

Durant leur visite, ils ne sont pas venus les mains vides. Un lot de plusieurs équipements devait être remis mais le don s’est heurté à un problème de franchise à la douane. Ainsi, la ville de Mahajanga est la première ville de Madagascar à disposer d’un appareil de désincarcération, ou matériel servant à découper les voitures en cas d’accident de circulation grave.

Le don comprend ainsi des cisailles, des vérins, des écarteurs ainsi que des groupes hydrauliques. Une ambulance est également encore retenue au port de Mahajanga, dans un conteneur. Des tuyaux, des pompes et autre matériel contre le feu pour le SIS Mahajanga ainsi que du matériel à remettre au BNGRC, dont un poste médical avancé complet et d’autres équipements, sont aussi inclus dans le lot offert par la délégation alsacienne.

« Nous avons déjà contacté le premier responsable de la commune urbaine de Mahajanga et une demande auprès des autorités compétentes est déjà adressée pour que le conteneur soit dédouané. Nous sommes venus pour pérenniser le SIS Mahajanga par l’apport de matériels et de formation depuis 2000 », a expliqué Luc Merkling, du SIS Hochefelden.

Pérennisation

Par ailleurs, des séries de formation avec le SIS pour les sapeurs-pompiers au sein de la voirie de la commune de Mahajanga ont été dispensées.

« L’an dernier, nous avons amené un camion-citerne contre les feux de forêt adapté aux routes locales. Cette année, nous avons pensé déployer un effort sur les accidents de la circulation. Une formation pour les pompiers locaux aux nouvelles techniques devait être dispensée malheureusement, elle n’a pas pu être organisée en raison du problème de franchise », a ajouté un autre membre de la délégation alsacienne.

Une formation sur l’incendie et l’évacuation au sein du CHU d’Androva a également été dispensée au personnel, précédée d’une visite de courtoisie de la directrice de l’hôpital.

La remise du diplôme de secouriste du travail a clôturé la formation sur l’incendie-secours.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter