Accueil » Economie » Trafics – Cent vingt bois précieux saisis
Economie

Trafics – Cent vingt bois précieux saisis

Le principe du « tolérance zéro » de la conservation des ressources naturelles reste et demeure auprès du ministère de l’Environnement et du développement durable, MEDD. C’est le moins qu’on puisse dire sachant qu’à la fin de la semaine dernière, la direction régionale du MEDD d’Anala­manga et la Direction de lutte contre la corruption (DULCI) ont intercepté en flagrant délit un transport illégal de produits forestiers à bord d’un camion semi-remorque.

C’est un transport avec des faux papiers de 120 bois dont 100 « bedara » et palissandres provenant de Tsiroa­nomandidy vers Ambodivona. Le transporteur du véhicule en question a, en effet, transité ces produits avec des faux papiers. Mais avec vigilance, les responsables de contrôle n’ont pas été bernés par ses subterfuges L’ autorisation de transport et d’un procès-verbal d’embarquement de ces bois, ont été falsifiés , car non délivrés par le MEDD.

Sur l’en-tête des paperasses, figure un logo de ministère des Eaux et Forêts et de l’Écologie, une ancienne dénomination du MEDD, et une mention de Groupement régional des exploitants forestiers de Bongolava sous le sigle du Secrétariat général. Ce qui est totalement faux, car le groupement des exploitants forestiers n’est pas sous tutelle du SG du MEDD. Le directeur de l’ULC du MEDD, le commissaire divisionnaire Elutin Razafiarison trouve là des motifs pour « faux et usage de faux ».

Donc, le transport de ces 120 bois a été entaché d’irrégularités. Le camion a été mis en fourrière, et une enquête est ouverte. Les marchands de bois d’Ambodivona envisagent de s’organiser. Mais en quoi?

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter