Accueil » Social » Pension de retraite – Des bousculades devant les perceptions
Social

Pension de retraite – Des bousculades devant les perceptions

Des longues files d’attente devant les perceptions de la capitale hier. Des personnes âgées ont eu des malaises après des bousculades, des disputes et un long temps d’attente. La tension est montée en plusieurs endroits, dont à Ankadifotsy et à Isotry. À la perception principale d’Ankadifotsy, une dame âgée a fait un malaise et s’est évanouie en attendant son tour. « Elle s’est blessée au visage après s’être évanouie sur le sol », témoigne un pensionné.

Les bousculades ont commencé lorsque la lenteur des services a été constatée par ces retraités. « J’étais parti de chez moi au petit matin. La file d’attente avait duré plus de sept heures avant que ma pension de retraite puisse être récupérée », se désole Ndriana, un homme de 61 ans. Mis à part le coup de soleil, les personnes âgées ont été contraintes de rester debout des heures et des heures. « En plus des bousculades, on ne peut pas s’assoir. Alors qu’on est très fatigué puisqu’on était là depuis le début de la matinée » déplore Nivo, une mère de famille.

Certaines personnes venues pour les pensions de veuvage arrivent principalement des périphéries, entre autres, d’Ivato ou encore d’Ambohi­malaza. A 16h, les longues files d’attente avaient persisté à d’Ankadifotsy. Pour certains, ils étaient venus récupérer de nouvelles cartes de retraite.

Les responsables évoquent un malentendu par rapport à l’organisation et les bénéficiaires « La distribution des nouvelles cartes et celle des pensions de retraite sont tombées la même journée. Les pensionnaires n’ont pas suivi l’ordre des numéros. Ils sont venus le même jour. Le personnel a été débordé face au nombre de personnes qui se sont présentées. Les procédures ont duré longtemps que prévu », explique Helitiana Raveloarivony, chef du service de la communication auprès de la DGFAG.

Pour ce jour, des dispositions ont été prises. « Afin de limiter les longues files d’attente, la récupération des nouvelles cartes sera effectuée après le paiement de la pension de retraite. Nous tenons à ce que les procédures soient plus rapides », assure le responsable. Dans la région Analamanga, près de cinquante mille nouvelles cartes seront délivrées jusqu’au 19 octobre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter