Social

Éducation – « Former des citoyens du monde »

La préservation des biens publics mondiaux est devenue un enjeu majeur des sociétés contemporaines de plus en plus complexes. Convaincus de l’efficacité des stratégies « glocales » proposant des solutions « locales » aux problématiques « globales », Jonathan Ramaherison, Albert Zieba, Jean-Frédy Andrianasolo et Catherine Pujo, enseignants au Lycée français de Tana­narive ont créé « Modèle Unesco-Madagascar », le premier club de l’Organisation des Nations Unies pour l’édu­cation, la science et la culture (Unesco), reconnu à la fois par l’Unesco et le ministère de l’Intérieur malgache.

Il a pour objectifs de contribuer au rayonnement de l’Unesco qui promeut « la construction de la paix» par l’éducation, la culture et les sciences. Mieux encore, le souci d’éduquer les gens à la citoyenneté mondiale qui a un impact sur l’environnement local et de leur faire découvrir les métiers de l’international. Selon son président, Jonathan Ramaherison, « Ce genre d’initiative est un exercice citoyen riche. En outre, il permet de donner un autre sens aux savoirs et aux compétences acquis dans le cadre scolaire ».