Economie

Carburant – Incertitude sur la fluctuation des prix

Variable. « Il est difficile de prédire la baisse ou la hausse des prix du carburant qui dépendent de plusieurs variables », a annoncé Vonjy Andria­manga, ministre de l’Eau, de l’énergie et des hydrocarbures (MEEH), hier à Ambatomaro, lors de la célébration du vingtième anniversaire de l’Office Malgache des Hydrocarbures (OMH).

Selon lui, les deux principaux indicateurs sur lesquels dépendent la hausse ou la baisse des prix, à l’instar du marché mondial, ainsi que la fluctuation de la monnaie nationale, sont des variables volatiles qui sont loin de faciliter la projection sur les prix à venir. « Depuis près d’un an nous avons pu maintenir le même prix. En se basant sur l’instabilité de la monnaie nationale et du marché mondial, on ne peut être certain sur la baisse ou la hausse en début du mois prochain », enchaîne le ministre. Ainsi, après avoir réussi à faire baisser les prix au
mois de juin dernier, le gouvernement doit prendre en compte la gestion des hausses de prix à l’international et ses impacts sur l’économie à Madagascar, malgré la mise en place de cette nouvelle structure tarifaire.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter