Economie

Bois précieux – Du palissandre saisi pour les travaux du Rova

Les trois cent cinquante mètres cube de bois précieux nécessaires pour la réhabilitation du Rova de Manjakamiadana ne seront pas prélevés des forêts. Il a été convenu entre le ministère de l’Environnement et du développement durable et le ministère de la Commu­nication et de la culture que le palissandre utilisé proviendra des stocks de bois saisis depuis. Le ministre Alexandre Georget a réceptionné, hier, une cargaison de bois à cet effet à la caserne militaire du Commandement des forces du développement. « Il s’agit de la contribution du ministère de l’Envi­ron­nement à la réhabilitation du Rova », a-t-il déclaré en indiquant que son département est actuellement en plein assainissement de la filière bois précieux selon les recommandations de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Cela passe par l’inventaire et le regroupement des saisies dans les différentes régions. Pour l’heure, le ministre n’est pas en mesure de donner une quantité
précise.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter