Accueil » Social » Reprise des lignes nationales – Plus de mille voyageurs dès le premier jour
Social

Reprise des lignes nationales – Plus de mille voyageurs dès le premier jour

Longue file d’attente devant les contrôles sanitaires.

La première journée de la reprise des lignes nationales a été marquée par l’ouverture de l’axe Sud, hier. Plus d’une soixantaine de véhicules sont partis de la gare routière du Fasan’ny Karana.

«SOIXANTE huit véhicules sont partis de la gare routière du Fasan’ny Karana. Pour ce premier jour de reprise, près de mille-deux-cent-quatre-vingt-douze passagers ont pris le départ», indique Nambinina Rafenomanan­tsoa, responsable des contrôles au départ, de la gare routière de Fasan’ny Karana. C’est une gare routière noire de monde qui a accueilli les premiers passagers après cinq mois de suspension des activités. De bon matin, les voyageurs qui ont réservé les places la veille se sont empressés d’embarquer dans les premiers véhicules. « C’est un grand soulagement de pouvoir rentrer Fianarantsoa après cinq mois de confinement. Je travaille dans la capitale mais je n’ai pas vu ma famille depuis des mois », confie Solange, passagère sur l’un des véhicules desservant l’axe Sud. Des voyages groupés et en famille s’organisent. C’est le cas d’une famille surtout qui rend à Ihosy. « Le confinement a eu des impacts négatifs sur notre gagne-pain et c’était dur de vivre ces cinq mois, bloqués à Antananarivo. On espère qu’avec la reprise des lignes nationales vers le Sud, les activités suivront », avance Narindra, une mère de famille.

Deux vagues

Pour les coopératives, le respect des gestes barrières n’est pas une mince à faire. « On essaie de suivre les règles sanitaires établies. Les réservations par téléphone continuent », indique Ravosoa Rafaralalaina, responsable auprès de la coopérative Cotransam. Une nouvelle organisation a été adoptée dans cette gare routière, les voyages se font en deux vagues notamment pour l’axe sud. « Pour cette reprise, le départ au niveau de la gare routière du Fasan’ny Karana se fait en deux vagues. La matinée est dédiée aux trajets vers Ambositra et Fianarantsoa. Le départ pour Ihosy et Toliara est fixé pour l’après-midi », indique le Général Jeannot Reribake, directeur de l’Agence des transports Terrestres.

Une longue file d’attente a été observée devant les lieux dédiés au contrôle sanitaire avant le départ. « Nous sommes ici pour le contrôle de température des passagers. En même temps, ils complètent le manifold avant le départ. A 11 heures, près de vingt véhicules ont reçu l’autorisation de partir et ont été enregistrés », indique une responsable de santé. Pour les longs trajets, l’interdiction d’embarquer des passagers en cours de route est maintenue.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi