Accueil » Social » Kopakelatra – Le projet crédit carat remporte le premier prix
Social

Kopakelatra – Le projet crédit carat remporte le premier prix

Les noms des gagnants de l’appel à projet Kopake­latra ont été dévoilés avant hier. Le premier prix a été attribué au projet « crédit Carat », lequel propose un système innovant d’échange des bouteilles en plastique contre des crédits Carat. Le crédit peut se diviser en deux, le compte crédit carat via web comme application mobile et ceux qui n’ont pas de Smartphone peuvent utiliser une carte à gratter pour bientôt.

Kopakelatra est un concours de projet environnemental organisé par la Star cette année. « On ne peut qu’être fier d’avoir remporté le premier prix lors ce concours. C’est un concours innovant, notamment pour nous jeunes. C’est une très bonne initiative et nous souhaitons que l’effet papillon, mis en place dans le projet, atteigne le résultat escompté », Endrehnia Andrianomanana, cofondateur du projet crédit carat.

« L’effet papillon dans le concours est de débuter par un petit projet, mais un projet qui aura des impacts sur l’environnement. Nous comptons le réaliser mais nous devons suivre des formations avant la phase de réalisation », poursuit le membre du groupe gagnant.

Pour sa part, Andao Company, qui recycle les bouteilles en PET en meubles et qui arrive en seconde position du concours, bénéficiera d’un partenariat avec Kopakelatra pour la réalisation de son projet. Le voting final a créé un mouvement sur les réseaux sociaux dès le début de son lancement. En deux semaines, la publication du voting Final a suscité plus de cinquante-mille interactions. À noter que plus de deux tonnes de déchets ont déjà été collectées après une année d’existence du projet Kopa­kelatra.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi