Accueil » Economie » Financement rural – Crédit-bail pour les coopératives agricoles
Economie

Financement rural – Crédit-bail pour les coopératives agricoles

Le  soutien  aux  coopératives  agricoles  vise  l’autosuffisance  alimentaire  selon  les  autorités.

Les coopératives agricoles malgaches vont bénéficier de l’accès au crédit-bail permettant de louer du matériel pour accroître leur production.

Accompagne­ment de l’entrepreneuriat en milieu rural. C’est l’esprit d’un nouveau produit financier présenté hier et élaboré par Fihariana. Cette structure de réalisation du programme national d’appui à l’entrepreneuriat met au profit de toutes les coopératives agricoles déterminées à accroître leurs productions, un accès privilégié au crédit bail.

Pour Lantosoa Rakoto­malala, ministre en charge de l’industrie, « cette initiative rentre dans le cadre de spécialisation d’un district dans le développement d’un produit précis. Plusieurs types de coopératives conçoivent des produits variés et elles ont besoin de soutien. Afin de les aider à mieux entreprendre, trente business plan types sont élaborés pour servir de référence à tous ceux qui s’immergent dans l’entrepreneuriat ».

Une coopérative agricole dans la région Matsiatra Ambony , orientée dans la production d’huile d’arachide acquiert le matériel nécessaire grâce au crédit bail mis à sa disposition par Fihariana. Nommé « Zara iombonana », ce crédit-bail est prévu faciliter l’acquisition de matériel destiné à améliorer et à multiplier la production au sein d’une coopérative agricole.

Autosuffisance alimentaire

D’après Lucien Ranarivelo Fanomezan­tsoa, ministre en charge de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, « Une coopérative agricole trouve son essence dans la mutualisation des talents et des créativités. Les coopératives contribuent, à part entière, à la dynamisation de l’économie et insufflent l’esprit entrepreneurial ».

Dans la région Vatovavy Fitovinany où une coopérative aspire déjà au crédit-bail conçu par Fihariana, le matériel souhaité par les agriculteurs membres leur sera acheminé. « L’appui financier avancé par Fihariana couvre l’acquisition de matériel et la formation assurée par deux techniciens pour l’utilisation de ce matériel. » explique Valérie Zafindravaka, première responsable de Fihariana.

Soutenu par l’ONUDI ou Organisation des Nations Unies pour le développement industriel, l’appui destiné aux coopératives est élaboré avec les ministères concernés. L’expert Franck Andria­nasolo explique, « Deux milles trois cent coopératives existantes dans tout le pays comptent quarante-cinq mille membres. Des excédents de production et des gaps sont repérés dans ces coopératives d’où la nécessité de l’encadrement technique et financier. Industrialiser ces coopératives dans un souci d’accroissement de la productivité mène à l’autosuffisance alimentaire amorcée par le Président de la République ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi