Accueil » Faits divers » Faux diplômes – Une femme jetée en prison
Faits divers

Faux diplômes – Une femme jetée en prison

Du fil à retordre. Traduite devant le parquet près tribunal de première instance d’Antananarivo pour conception et vente de faux diplômes, une femme âgée d’une quarantaine d’années a été placée sous mandat de dépôt à la maison central d’Antanimora.

Son arrestation fait suite à une plainte déposée à la gendarmerie le 31 août par l’université privée « Institut des Sciences Médicales, de l’Administration et de Techno­logie». À la lumière des enquêtes, la femme incriminée usurpait la signature du directeur de l’Institut après conception des faux diplômes. Elle a même réussi à faire modifier la listes des étudiants admis, enregistrée au service d’équivalence du Ministère de la Fonction Publique (FOP).

Selon la gendarmerie, nombre de faux documents portés au grand jour auraient déjà été utilisés par des agents de l’Administration publique pour faire des reclassements au moyen de faux diplômes. Actuellement, deux personnes mouillées dans cette affaire sont tenues à l’œil et les personnes à qui la prévenue a vendu les faux diplômes en question sont activement recherchées.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi