Accueil » Sport » Concours de projets – L’ambassade de France soutient les jeunes entrepreneurs
Sport

Concours de projets – L’ambassade de France soutient les jeunes entrepreneurs

Les lauréats du concours reçus hier par l’ambassadeur de France, Christophe Bouchard, à sa résidence d'Ivandry.

Coup de pouce aux jeunes. Les vingt quatre jeunes lauréats du deuxième con­cours de projets entreprenariat et sport organisé par l’ambassade France et la Maison du sport ont été reçus hier par l’ambassadeur de France, Christophe Bouchard, à sa résidence à Ivandry. Soixante dix projets avaient été reçus et vingt quatre ont été sélectionnés.

Ces projets concernent différents sports et sont en relation avec d’autres domaines dont le développement social et économique, l’environnement et la santé,… «Nous leur donnons un petit coup de pouce, pour que leurs projets puissent se réaliser. Nous les aidons financièrement car ils méritent d’être l’encouragés », a mentionné Chris­tophe Bouchard dans son discours lors de la cérémonie de remise de certificats.

Ces jeunes entrepreneurs de 15 à 25 ans vont se partager les 100 millions d’aria­ry de subvention allant de 1 500 000 ariary à 4 500 000 ariary par projet. Les lauréats pourront démarrer leur projet dès la semaine prochaine.

«Mon projet consiste à promouvoir le basket 3 contre 3, en organisant une compétition pour les quarante mentions à l’université d’Antananarivo. Le basket est comme un levier de développement prônant le leadership et l’égalité des sexes », a dévoilé l’un des lauréats, Kiady Mahery Rabarijoelina, capitaine de l’équipe malga­che lors de l’Afrobasket U16 en 2013 et U18 en 2014.

Des grands champions

La judokate médaillée d’or des -63kg aux derniers Jeux des Iles de Maurice, Laura Rasoanaivo, double championne de l’Open des Mascareignes à la Réunion, va pour sa part organiser du trekking pour enfants présentant des difficultés respiratoires, suivi d’une formation de base de premiers secours en collaboration avec la Croix rouge. Et l’ancienne cham­pionne de saut à hauteur, des 100m et 200m, et actuelle coach nationale, Harilalaina Stéphanie Ginette, va de son côté concocter des compétitions inter-établissements et inter- quartiers.

«L’objectif est de détecter les jeunes talents de 12 à 17 ans dans la région Ihorombe » confie-t-elle. L’ambassadeur salue l’engouement et la créativité des jeunes Malgaches. Il espère que la prochaine édition du concours se déroulera sans complication car cette version 2020 à été chamboulée par la crise sanitaire.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi