Culture

No comment éditions – « L’interférence » de J.J. Rabearivelo sort en format de poche

Rendre accessible à tous. Les férus de la littérature malgache peuvent désormais acquérir, à un très bon rapport qualité prix, une œuvre de Jean Joseph Rabearivelo avec la sortie de « L’interférence », un roman en format de poche de chez No Comment Éditions.

En deux cent dix-huit pages, ce roman relate la tragique histoire d’une famille noble Merina, pendant le règne de Ranavalona I. L’esclavagisme, la religion, l’abolition de la royauté, et la trépidante histoire d’amour de Baholy alimentent le suspense avec la qualité de la plume de Rabearivelo qui n’est plus à présenter. Les détails du récit permettent de connaître une autre facette de la réalité à cette époque, un autre pan de l’histoire.

« Les deux tomes de l’œuvre complète de Jean Joseph Rabearivelo sortis respectivement en 2010 et 2012 comportent mille huit cents pages. Ils sont difficiles à trouver. Suite à la demande des étudiants et des professeurs des universités, nous avons réalisé ce format de poche avec le concours de No Comment Éditions, un projet Rabearivelo, et de la famille Rabearivelo. Ce roman L’interférence compose le début de cette œuvre complète. Il entame les séries en format de poche de la suite qui comporte des poésies, des nouvelles, et des histoires. Son prix de vente reste à la portée des bourses surtout pour les étudiants. Cela permettra à tout le monde d’en avoir et d’en jouir pleinement », explique Brice Rakotomanga, un des petits fils de J.J. Rabearivelo, en présentant le nouveau produit.

Édité à six cents exemplaires et sorti au mois de juin dernier, le roman « L’interférence » s’écoule bien. Rien que l’Institut Français de Madagascar en a pris deux cents. Et Brice Rakotomanga d’ajouter, « Notre prochaine étape consiste à doter de ce nouveau produit, les collèges et les lycées de Madagascar. Nous souhaitons aussi faire la traduction de cette œuvre en malgache et en anglais, voire une adaptation cinématographique de la partie romancée de l’histoire ».

Ce roman a été édité, pour la première fois, en 1987 chez les éditions Hatier. Cette réédition en format de poche par No Comment Éditions se présente comme une bonne occasion à saisir pour se cultiver et pour se nourrir de la bonne littérature à la prestigieuse image de Jean Joseph Rabearivelo.