Economie

Contrefaçon – Le commerce du téléphone reste hors de contrôle

Un millier de téléphones contrefaits est passé dernièrement au rouleau compresseur. Une action entreprise conjointement par le service des douanes et l’autorité de régulation des technologies de communication (Artec) qui a donné suite à la mise sous scellés de sept cents autres appareils contrefaits hier.

L’annonce effectuée par les deux entités démontre que le commerce de ces appareils non homologués est loin d’être sous contrôle. En effet, ces appareils saisis proviennent de revendeurs différents et ont été soustraits du marché à temps avant d’être écoulés auprès des consommateurs. « Les opérations de contrôle se poursuivent malgré les revendications et les autres difficultés auxquelles font face les agents. Les téléphones contrefaits entraînent principalement des problèmes au niveau de la qualité des réseaux de télécommunications», expliquent les responsables de l’Artec.

Près de trente mille téléphones non conformes ont été refoulés à nos frontières rien que pour cette année. Ces statistiques ne représentent que les produits légalement déclarés.