A la une Politique

Communales : Ravololomanana tacle la CUA

Après un début un peu timide de la candidature aux communales, les candidats dévoilent finalement leur intention de briguer la magistrature de la ville d’Antananarivo.

Des conseillères municipales opposantes à la commune urbaine d’Antananarivo entendent reconquérir un poste électif pour le prochain mandat. Le renouvellement de l’engagement envers la population par la voie des urnes garantira le retour de ces membres du conseil municipal durant le règne de Lalao Ravalomanana au sein de la mairie. En marge d’une rencontre avec la presse, hier, à Antaninarenina, Lalatiana Ravololomanana et Lucie Razanabololona ont annoncé publiquement leurs intentions de se porter candidates aux communales.

Frapper fort avant de prendre un nouvel élan. La déclaration de Lalatiana Ravololomanana a été précédée d’un bref rapport résumant les activités réalisées pendant les quatre ans. L’échec durant la gestion de l’équipe du Tiako i Madagasikara (TIM) à la tête de la ville a été mis en relief. « Certaines choses n’ont pas respecté la norme mais vu que les conseillers (TIM) étaient majoritaires, notre intervention était parfois insignifiante», explique-t-elle. À entendre l’explication du leader du parti Manda ho an’ny Firaisampirenena, des points négatifs ont été donnés aux dirigeants de la ville durant le mandat qui s’achèvera d’ici quelques jours, plus exactement le 22 septembre.

Dévouement

Le manquement à l’observation des dispositions légales au sein de la commune à été soulevé. En commençant par les sujets sulfureux qui ont dénigré l’image de la ville d’Antananarivo, le problème des chauffeurs des taxis dans le sujet visite technique et l’Omnium de Maintenance des Véhicules de Transports (OMAVET), la défaillance sur la gestion des marchés et de parking, la présence de la construction illicite, la recrudescence des marchés ambulants sont exposés dans ce rapport d’activités. Le dévouement du leader du parti Manda ho an’ny Firaisam-pirenena de poursuivre la lutte pour la démocratie sera concrétisé par son initiative de se présenter aux communales du 27 novembre.