Social

BEPC : Les deux dernières matières ont été sans surprise

Pas de surprise pour les épreuves d’Histoire et Géographie et la physique chimie composées par les candidats, hier. La plupart des étudiants interrogés ont trouvé les sujets assez faciles pour eux. « Contrairement à la matière Malagasy, je me suis vraiment débrouillée pour les deux matières qu’on a effectuées ce jour (ndlr: hier), dont l’histoire et la géographie la matinée et la physique chimie d’une durée de trois heures, l’après midi », affirme Kaliana, candidate au CEG Avaradoha. Pour les candidats, les deux matières ont été sans surprise. « Même les questions de réflexion dans les épreuves d’histoire et de géographie ont les mêmes tournures que ce qu’on avait révisés en classe. Je suis même sortie à 16 heures », ajoute Mialitiana. Dans cette lancée, plusieurs élèves ont fini plus tôt l’aprèsmidi. « Ce qui m’a un peu étonné dans notre centre durant les deux épreuves, c’est que beaucoup d’élèves sont sortis avant l’échéance surtout pour la physique chimie», avoue le chef de centre au niveau du CEG Avaradoha.

Le nombre d’absents n’a pas augmenté pour le troisième jour. Pour le centre d’Avaradoha, par exemple, neuf étudiants ont manqué à l’appel depuis, lundi. Ce nombre est demeuré inchangé pour hier. Ce jour, les vingt-deux mille huit cent huit candidats de l’option A, dans la Cisco Antananarivo ville clôtureront en beauté cette session par les langues étrangères, soit la langue anglaise, espagnole ou allemande, pendant la matinée.