Faits divers

Bealalana : Six ouvriers de chantier décèdent dans un accident

Cinq ouvriers de chantier venant d’Ambohimanarina Antananarivo et un autre de Mahajanga sont décédés dans un accident de la circulation, survenu vendredi après-midi, à Ampandrana, non loin de Bealalana, dans la Sofia. Onze autres, gravement blessés, ont été évacués vers la capitale de Boeny après avoir reçu leurs premiers soins sur les lieux. A bord d’un camion-benne de l’entreprise des travaux de route Junior, ils ont violemment été projetés sur la chaussée lors de l’embardée, selon les témoignages d’un blessé, interrogé par la gendarmerie.

D’après les précisions signalées, les freins de ce poids lourd ont lâché alors qu’il aurait roulé un peu trop vite, compte tenu de l’importance du dégât matériel. Le véhicule a terminé sa course en contrebas en se couchant sur le flanc.

L’entreprise s’est chargée de tous les frais de soins des blessés transférés à Mahajanga, comme l’a expliqué le colonel Pouely Florent, commandant du groupement de la gendarmerie de Sofia, au téléphone.

Endeuillé
Selon cet officier supérieur, la majorité de ces travailleurs de chantier ont été recrutés à Antananarivo pour la construction et l’entretien des routes de Bealalana. Aucun d’eux n’a, malheureusement, été épargné par ce drame d’une rare violence qu’a connu cette contrée depuis cette année.

« Je présente mes condoléances à toutes les familles respectives des défunts. L’un d’eux est mon frère et les autres sont mes collègues. J’ai quitté Antananarivo deux jours plus tôt et ne suis pas bien informé de cette tragédie », relate le frère d’une des victimes profondément ému. « Ce sont mes proches. Je suis vraiment consterné en apprenant cette mauvaise nouvelle », soupire un cousin endeuillé des ouvriers d’Ambohimanarina.

La gendarmerie n’a pas livré davantage de détails, quant aux circonstances des secours, mais c’étaient les autres manœuvres qui se sont rapidement dépêchés sur place pour sauver les sinistrés dont six ont succombé.
À en croire les explications d’un responsable de l’entreprise, les cinq défunts seraient déjà rapatriés vers la capitale, le weekend où ils seront laissés aux soins de leur famille.

Hajatiana Léonard

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter