Sport

Handisport – Jeux des Îles – Six médailles d’or dans le viseur

Les athlètes suivent un entrainement intensif au stade d’Alarobia.

À chaque Jeux, Madagascar brille en handisport discipline athlétisme. Quinze athlètes défendront les couleurs nationales à Maurice.

J-7. La Grande île alignera quinze athlètes en sports paralympiques aux dixièmes Jeux des îles de l’océan Indien à Maurice du 19 au 28 juillet. Douze sont engagés en compétition d’athlétisme et trois en natation.

Les présélectionnés ont suivi le premier regroupement d’un mois, de mi-mars à la mi-avril. Et la sélection a entamé le deuxième et dernier regroupement, sans interruption, depuis le 20 juin. « Le premier regroupement a été consacré à la préparation générale et la condition physique… Nous avons, en deuxième regroupement, travaillé le perfectionnement et les détails techniques », a confie le directeur technique national, Aristide Temis Andriamahavonjy.
Dix médailles d’or sont en jeu en athlétisme, cinq épreuves pour les garçons et cinq pour les filles et six ors en natation. « Vu le niveau élevé de nos athlètes, nous visons au moins six médailles d’or, toutes en athlétisme. Et nous pourrons peut-être faire mieux » ,a lancé comme défi le directeur technique national.
« En natation, ce sera encore difficile pour nous de battre les Mauriciens qui avaient toujours dominé les précédentes éditions des Jeux », a-t-il poursuivi.

Défi
Lors de la précédente édition à la Réunion en 2015, Madagascar avait remporté quatre médailles d’or, six d’argent et deux de bronze. En athlétisme sport adapté, la Grande île a engagé pour les Jeux de Maurice cinq athlètes en l’occurrence Nambi­nitsoa Edouard (intellectuel) en 100m et longueur, Zephirin Tsimazava (visuel) en 100m, Sperien Dovique (physique) en 1500m sur fauteuil, Nambinina Rakotonirina (auditif) 200m et Fredon (sourd) en longueur.
Sept athlètes défendront les couleurs nationales chez les filles à savoir Todiasoa Crasela (intellectuelle) en 100m et longueur, Aurélie Faravavy (aveugle) en 100m, Lovasoa Mbolatiana Rakoto­nirina (physique), Iary Françoise(intellectuelle) en lancer de poids, Miarimbola Njakatiana (auditive) en longueur, Nancy Randria­narindra (sourde) en 200m et Iarivola Razafindrabe (intellectuelle) en lancer de poids.
En natation, on aura deux nageurs : Mahefa Randriana­rivelojaona (50mNL physique) et Tahina Elvis Ramambazafy (50m NL intellectuel) et une nageuse; Heaven Soa Razanamahefa (50NL sourde). Ces athlètes entreront en lice à partir du 22 juillet.