Economie

Commerce international – Fort intérêt chinois sur nos produits

La mission économique malgache en Chine a été concluante.

Suite à la participation de Madagascar à une foire dédiée à la coopération Chine-Afrique, les portes commerciales de l’empire du milieu s’ouvrent.

Opportunité d’affaire. C’est l’objectif que s’est fixé la Fédération de la Chambre des Commerces et des Industries de Mada­gascar (FCCIM) en ayant effectué, le mois dernier, une mission économique dans l’Empire du milieu. Dans le cadre de la première édition de l’exposition économique et commerciale Chine-Afrique qui s’est tenue du 27 au 29 juin 2019, à Changsha, capitale de la province de Hunan. Mada­gascar était présent avec des entrepreneurs qui ont pu rencontrer leurs homologues chinois dans l’optique de conclure des partenariats d’affaires.

« Notre participation à cette foire économique aura été l’occasion pour les malgaches de mettre en avant la qualité de nos produits. Les Chinois ont été très réceptifs. Il nous reste à prouver que nous sommes en mesure d’assurer les éventuelles commandes d’envergure que nous avons obtenu », explique Viviane Dewa, présidente de la FCCIM. Selon le rapport de mission conjointe de la fédération et des autorités chinoises, la délégation malgache a obtenu des contacts pour l’exportation des 3 000 tonnes d’arachide par mois, 10 000 tonnes de maïs par mois, 1 000 tonnes de piment par mois et la cire d’abeille en quantité illimitée.

Industrialisation
Des exposants en objet en cuir, en pierre précieuse, en soie et en vannerie ont aussi obtenu un ou deux partenaires chinois pour écouler leurs produits.
Des collaborations décrochées aux termes de la signature d’un partenariat entre la FCCIM et la Chambre de Commerce Internationale de Chine (CCPIT). « L’importance de l’exposition économique et commerciale réside dans le fait qu’elle offre une plate-forme pour tisser des partenariats avec les entrepreneurs chinois. Nos produits peuvent bien se vendre sur le marché chinois et c’est l’occasion de mettre toutes les chances de notre côté pour attirer les acheteurs chinois », argue la présidente de la fédération. Cependant, la plupart des produits d’exportations malgache sont constitués essentiellement de matière première.
Un constat sur lequel la chef de mission à souligné l’importance de la promotion de l’industrie de transformation au pays afin d’accroître la valeur ajoutée de nos produits d’exportation. « Nous invitons les investisseurs chinois à venir installer des unités industrielles chez nous parce que les potentialités existent, et ce sera une coopération gagnant-gagnant pour les deux parties. L’industriel chinois met dans le projet ses points forts, à savoir sa technologie, ses capitaux, son expérience de gestion et la partie malgache y contribue avec ses produits bruts, sa main d’œuvre de haute qualité et son cadre d’investissement, les deux partenaires réalisent ensemble leur développement», conclut-elle.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter


  • CHINE, Pays de l’art de penser, avec l’esprit et le corps, et agir juste, ou presque : Prudence donc
    —-
    MADAGASCAR
    En Chine, il faut copier leur intelligence commerciale mais jamais leur dire qu’étant un petit pays pauvre, pouvoir leur donner à manger. C’est un défit suicidaire et naïf.
    __________DANGER________LOZA_____
    MADAGASCAR
    Quel est d’abord le prix de l’affrètement ?
    Quel est ensuite le prix, du dédouanement, en Chine ?
    Et enfin en quelle monnaie Madagascar sera payée sur le bénéfice ?
    ——–
    La Chine compte plus d’un Milliard de population. Deux milliards au plus.

    Par année
    _ 3 000 tonnes d’arachides = 3 ,000 000 000 kilo soit 3 kilo par personnes.

    _ 10 000 tonnes de maïs = 10 000 000 000 Kilo soit 10 kilo par personne

    Esr-ce que ça vaut la peine quand 25 000 000 de malgaches ont faim ?