Accueil » Social » Environnement – Bôndy et Fhorm reboisent dans trois régions
Social

Environnement – Bôndy et Fhorm reboisent dans trois régions

Trois régions, dont la région Analamanga, la région Boeny et la région Atsinanana vont bénéficier d’un reboisement d’au moins mille cent-dix arbres cette année. Et ce à travers un accord qui a été conclu entre Bôndy et la Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar (FHORM), hier au Kudeta Carlton. « Dans la région Analamanga, la commune d’Andramasina en est notamment la bénéficiaire. Dans la région Atsinanana, c’est Toamasina qui en profitera. Dans la région Boeny, le reboisement va se faire à Mahajanga, dans la commune de Maromiandra. Ce qui fait la particularité de cet accord sera la collaboration avec les paysans de ces communes. Le reboisement va se dérouler sur des parcelles de terrains qui leur appartiennent », explique Max Fontaine, directeur et fondateur de l’entreprise Bôndy.

Ainsi, sept cent quarante arbres seront plantés chez dix paysans dans la région Analamanga, ainsi qu’à Toamasina, dans la région Atsinanana. Dans la région Boeny, trois cent soixante-dix plantules de mangroves seront mises dans le sol dans la commune de Maromiandra. Les mangroves ont un impact direct sur la biodiversité terrestre et marine. Les mangroves sont d’autant plus importantes pour leur capacité à stocker le carbone, afin de lutter contre le changement climatique.

La plantation de ces arbres permettra, outre les bénéfices environnementaux, de stimuler l’entrepreneuriat local, incluant des bénéfices directs pour les propriétaires des parcelles de terrains à reboiser. « En plus du reboisement d’arbres fruitiers, les paysans pourront utiliser une partie de la parcelle pour des cultures maraîchères, ce qui leur fournit en même temps des activités génératrices de revenu», enchaîne le responsable de l’entreprise Bôndy. Un système de suivi particulier sera effectué auprès des terrains reboisés. « On sait très bien que la plupart des reboisements effectués à Madagascar ne bénéficie pas de suivi, ce qui explique les échecs fréquents. Le suivi de tous nos projets de reboisement se poursuit pendant cinq ans », explique le responsable. Au total, l’entreprise Bondy a effectué près de 90ha de reboisement dans tout Madagascar.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter