Opinions

Texto de Ravel – Aujourd’hui, nous, on fait quoi ?

Je ne viendrais pas pour vous faire un texte sur l’Afrique pour vous dire qu’on nous a pillé, qu’on n’a pas de fric. Cette Afrique qu’on vante tant, qu’on chante tant, ne m’enchante plus autant. Il est temps qu’on s’explique. Allons, il faut le savoir car on n’a plus le choix. Il est temps que le nègre stoppe la politique de l’assisté du « donnez-moi », « aidez-moi », « regardez-moi », je fais pitié ! Il est temps que le nègre cesse de rêvasser sur son passé et se projette dans son futur car on en a assez de rêvasser. Il est temps qu’il soit temps qu’on se donne le temps de prendre le temps car bientôt il sera trop tard et on n’en aura plus le temps.
On a les dirigeants qui font tout pour nous maintenir dans l’ignorance. Si nous voulons un meilleur futur il nous appartient d’en planter les semences. Assumons notre part de responsabilité ! Même si l’impéria­lisme nous tue, à l’esclavage nous avons survécu. L’ennemi de l’Afrique serait l’Africain ? Sourire aux lèvres à son frère mais met de la mort aux rats dans le pain. Mama Africa ? Je te parle d’une terre d’hommes aux grandes valeurs. On a crié Lumumba, Mandela, Sankara ! Ils ont fait ce qu’ils ont à faire et aujourd’hui nous on fait quoi? » Il est temps que le nègre change de discours car en pendant qu’il se lamente, l’histoire suit son cours. Il est temps que le nègre ne réponde plus aux clichés :
« ventre plein : nègre content » mais « tête pleine et nègre indépendant ! ».
Ne voyez point dans mon discours de la condescendance, c’est de la dissidence car je m’inquiète pour nos descendances. L’ascendance de l’ignorance nous donne de la cadence. Le nègre au fond de moi et que je répugne entre dans la danse. Cet animal est venu nous cracher au visage que l’homme noir n’est pas assez rentré dans l’Histoire. Vu que ce n’est pas l’Homme noir qui écrit son histoire, ils continueront à nos gosses à raconter des histoires.
Si je suis en colère, c’est parce qu’on se laisse faire. Comme des chèvres on se laisse traire. Il est temps qu’il soit temps qu’on se donne le temps de prendre le temps car bientôt il sera trop tard et on n’en aura plus le temps. Fatalisme, lâcheté, corruptibilité car nous nous faisons acheter. Vu que nous aimons vivre la misère en HD (Haute définition) pendant que l’Afrique se meurt on se complait des banalités. Alors, j’invoque le nègre en moi, qu’il se lève et qu’enfin les fils de l’Afrique s’élèvent. Il est temps qu’il soit temps qu’on se donne le temps de prendre le temps car bientôt il sera trop tard et on n’en aura plus le temps.
On a les dirigeants qui font tout pour nous maintenir dans l’ignorance. Si nous voulons un meilleur futur il nous appartient d’en planter les semences. Assumons notre part de responsabilité ! Même si l’impérialisme nous tue, à l’esclavage nous avons survécu.
Merci Moonaya pour tes mots, des semences. Belle femme Africaine et fière de l’être.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter