Faits divers

Mananara nord – Un évadé blessé par balle succombe

Alors qu’il a récemment été récupéré par sa famille, à l’hôpital de Mananara Nord pour être soigné à Toamasina, un fugitif blessé a rendu l’âme. Il avait reçu une balle dans le cou lors de leur évasion avec d’autres reclus, la nuit du 27 mai. « Il a été transporté en bateau jusqu’à Soanierana Ivongo et est décédé au niveau de Foulpointe, lors de son voyage en taxi-brousse vers Toamasina. Son coéquipier, aussi touché par le projectile, est en vie et est reconduit dans sa cellule », raconte Napou Jérémie, directeur régional de l’administration pénitentiaire (DRAP), hier au téléphone. Le défunt a donc été laissé aux soins de la famille.
Dans la semaine suivant le décampement, deux sur cinq fuyards, tous objets d’un avis de recherche, ont été appréhendés grâce à un renseignement fourni par le fokonolona. « Il reste alors trois détenus à retrouver. Pour les deux nouvellement arrêtés, ils n’ont pas encore réussi à quitter Mananara Nord quand les forces de l’ordre ont été prévenues », relate un officier supérieur au groupement de la gendarmerie d’Analanjirofo.
Les taulards ont profité de la vétusté de l’infrastructure et le sous-effectif des agents pénitentiaires pour se faire la belle. Les geôliers ont, de ce fait, eu recours à leurs armes pour les maîtriser. Leurs tirs ont blessé deux d’entre eux. Le lendemain, une rénovation du portail et du toit a été faite par l’équipe du DRAP.