Social

Circulation – Une quinzaine de charrettes mises en fourrière

Strict. Une quinzaine de charrettes aux environs d’Anosy ont été mises en fourrière, hier. Les policiers de la circulation d’Antananarivo sont entrés en action après la nouvelle disposition sur l’horaire de circulation des charrettes dans la capitale. Il n’existe plus aucun arrangement possible ou amende. Les charrettes arrêtées seront détruites. « Nous ne faisons plus de sensibilisation mais nous appliquons des sanctions, actuellement. Nous avons déjà arrêté quinze charrettes. Des panneaux ont été mis en place dans les rues pour sensibiliser et guider les tireurs de charrettes. Il n’existe plus d’arrangement. Les attelages arrêtés, doivent être détruits. Et c’est ce dont nous avons déjà discuté avec les propriétaires des charrettes avant la prise de cette décision», affirme le Général Angelo Ravelonarivo, préfet de police.
La circulation des charrettes est limitée entre 10 heures à 12 heures la matinée, et de 14 heures à 16 heures, l’après-midi. À partir de 7 heures, ils devront arrêter de circuler. Tous les tireurs de charrettes et des pousses sont censés connaître ce nouvel horaire, selon le Préfet de Police. D’ailleurs, cette décision a été discutée avec les propriétaires des charrettes dans la capitale. « Les charrettes ne doivent pas circuler dans la ville, elles sont catégorisées moyens de transport rural. Cette disposition a été prise pour que ceux qui nourrissent leur famille à travers ce métier, puissent travailler. La plupart des charrettes qui circulent, attendent l’arrivée des camions transportant des marchandises à Anosibe. Ces camions commencent le déchargement de 8 à 9 heures. Les tireurs de charrettes débutent le transport vers 10 heures. Cette décision a été prise également pour réduire les embouteillages. Des déviations sont aussi prévues », enchaîne le Préfet de Police. A part l’horaire de circulation défini, Il est interdit aux charrettes de porter des charges de plus d’une tonne et demie. Elles ne peuvent pas non plus emprunter des rues montantes comme Faravohitra, Ankazotokana, Ambohijatovo, Antanimena, Ambohidahy et Andravoahangy Ambony.