Accueil » Régions » Mahajanga – La réfection des rues se poursuit
Régions

Mahajanga – La réfection des rues se poursuit

La commune urbaine de Mahajanga a dépassé les éternels retards de paiement de salaires des employés. Elle se focalise désormais à l’embellissement de la ville. Elle procède ainsi à la réfection de la section de rue dans le quartier de Morafeno qui rejoint celle du fokontany de Marovato abattoir. C’est la troisième opération de réhabilitation réalisée par l’équipe du maire Mokhtar Andriantomanga, en moins d’une année.
Elle est longue de 700 m dont une section de 50 m dans le quartier de Morafeno pour déboucher sur la nouvelle route du port. Les travaux coûtent plus de 200 millions ariary et dureront deux mois.

La cérémonie de pose de la première pierre s’est déroulée vendredi après-midi dans le quartier de Marovato abattoir où plusieurs animations organisées par l’Association Fanovozantsoa ont précédé l’événement.

« C’est une façon de remercier les contribuables de leur devoir de s’être acquittés de leurs impôts. Et pour prouver que la gestion de ces impôts est transparente. Nous procédons à la construction d’infrastructures. La ville de Mahajanga est un modèle parmi les autres communes de la Grande île qui se débattent encore pour payer le salaire des employés. Les 26 fokontany vont être touchés par cette opération mais on procèdera par étape », a expliqué le maire.

Le Préfet de Mahajanga, Lalahinaina Fitiavana Ravelomahay ainsi que le chef de la région Boeny, Saîd Jaffar Ahamad, ont également félicité le maire.
« On peut réaliser des projets si la volonté est présente. Vous êtes un modèle parmi les 46 communes dans la région Boeny », ont déclaré les deux autorités.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi