Accueil » A la une » Ihosy – Mort suspecte de l’employé d’un opérateur chinois
A la une Faits divers

Ihosy – Mort suspecte de l’employé d’un opérateur chinois

Mort suspecte de l’employé d’un opérateur chinois

L’employé d’un exploitant aurifère chinois a trouvé à la mort en pleine nuit à Andiolava Ihosy. Son patron indique qu’il serait tombé d’un pick-up en marche. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Le décès d’un employé d’un opérateur aurifère chinois suscite des remous à Ihosy. Dans la nuit de vendredi à samedi, aux alentours de 20heures, l’individu qui travaillait pour le Chinois a trouvé la mort dans des circonstances suspectes à Andiolava. D’après les déclarations tardives du Chinois, la victime serait tombée de son pickup tout-terrain. Le défunt aurait été installé dans le caisson arrière. Une version qui suscite néanmoins des interrogations du fait que le 4×4 n’était apparemment pas surchargé et que l’employé aurait pu prendre place dans la cabine. L’accident mortel qui s’est produit a par ailleurs ouvert la boîte de Pandore. Il s’est avéré que la situation du Chinois n’était pas régulière.

Prospecteur aurifère, le Chinois s’est rendu à Satrokala dans le cadre de ses activités économiques avant que le pire ne se produise. Le trajet à l’aller s’est passé sans anicroche. À la tombée de la nuit, ils ont pris le chemin du retour pour faire route sur Ihosy. Au moment des faits, la gendarmerie n’a pas été informée du drame. C’est seulement quelques jours après le décès que la brigade territoriale de la gendarmerie territoriale à Andiolava a été informée du drame.

Examen

Des gendarmes ont effectué une reconstitution après avoir enregistré la déclaration du Chinois. Faute de témoins oculaires, les informations susceptibles de permettre d’éclaircir ce qui s’est réellement produit semblent encore insuffisantes.

En tout cas, une mort suspecte est mise sur le tapis. D’ailleurs des blessures ainsi que des hématomes ont été relevées sur la dépouille. Après examen du corps, la famille du défunt l’a récupéré pour les funérailles. Les proches du défunt ont néanmoins saisi les autorités pour faire la lumière sur cette affaire. Les enquêteurs de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Andiolava ont mené des auditions et rassemblé des indices pour faire la lumière sur cette affaire. Aux derni­ères nouvelles, les enquêtes préliminaires pourraient être clôturées ce jour. Un point de presse avec les journalistes locaux est prévu avant le passage de l’affaire devant le parquet près tribunal de première instance à Ihosy.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter